Dernière bataille de l’USK et du Chabab

L’heure est à la joie ou à la déception dans le championnat GNF-2, dont la dernière journée sera disputée ce week-end. Si le KAC de Kénitra, qui a dominé la saison de bout en bout, s’est déjà assuré une place en GNF-1, l’on ignore toujours qui des deux équipes en lice pour la deuxième position, le Chabab Mohammédia et l’Union Sidi Kacem, saura suivre.
S’étant imposé, la semaine passée, à Salé devant l’ASS local par 2 buts à zéro, le Chabab Mohammédia a signé son retour dans lutte qui l’oppose à Sidi Kacem. Ce dernier, classé deuxième et s’étant contenté s’un match nul face au Rachad Bernoussi , à vu l’écart le séparant des Chababistes se réduire à un seul point. C’est dire que va se disputer cette semaine.
Les Fédaliens accueilleront Fath Nador, cinquième au classement avec 43 points. Les Kacémis, quant à eux, devront effectuer un périlleux déplacement à Oujda où ils affronteront le Mouloudia local, sixième avec 42 points. Le Chabab part donc favori, de par le match à domicile qu’il jouera. Mais il va falloir attendre les rencontres pour pouvoir juger. Si les matchs sont on ne peut plus décisifs, une autre donne l’est encore plus. Le jeu propre et le fair-play.
Chaque fin de championnat au Maroc a toujours été accompagnée de beaucoup de bruit et surtout, des agissements qui ne servent en rien le football national. Ces matchs devront donc donner l’image que le football national a la responsabilité de refléter. Celle d’une lutte jusqu’au dernier souffle et de clubs qui n’ont d’autre souci que le bon jeu. Vivement des rencontres où la combativité et le respect de la déontologie sportive sont les seuls maîtres à bord. C’est là le véritable enjeu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *