Dernière ligne droite pour les Wydadis

Dernière ligne droite pour les Wydadis

Le silence commencera à planer dans les gradins du complexe Mohammed V de Casablanca. Ce samedi, des milliers des supporters seront présents pour soutenir les Rouge et Blanc dans un match maghrébin hautement disputé face aux Sfaxiens.
Les Wydadis tenteront lors de cette rencontre d’arracher la victoire pour avoir leur ticket en finale.
Le Wydad a réalisé l’essentiel de sa mission lors de la première manche de cette demi-finale en obtenant un nul prometteur qui donnera un peu d’espoir à la seule équipe représentante du Royaume. «Notre stratégie lors de cette rencontre sera certainement différente par rapport au schéma tactique que nous avons développé à l’aller», a précisé le coach des Rouges, soulignant que ses joueurs ont le potentiel humain et technique qui leur permettra de plier les débats en leur faveur.
Le Wydad, quatrième du championnat national, n’a qu’une seule solution pour aller loin c’est de gagner pour ne pas rater le sacre comme l’année dernière. Les Sfaxiens ne sont pas prêts à lâcher le morceau surtout au stade des demi-finales retour et seront des adversaires difficiles pour les co-équipiers de Karim Fegrouch. Sur le papier, le Sfax reste favori car, selon les observateurs, cette année, les équipes tunisiennes ont fait leur preuve dans les compétitions continentales.  Mais, il reste que les deux équipes pratiquent un bon football.
Il est important de rappeler que le Club Sfaxien a réalisé l’essentiel de sa mission en battant la Jeunesse Club d’Abidjan Treichville lors de la première manche des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF.
Par ailleurs, l’autre demi-finale de la Ligue arabe mettra aux prises l’Espérance de Tunis, victorieuse en match aller  et l’ES Sétif par 1-0. Rappelons que cetz dernière avait remporté la précédente édition en écrasant les Wydadis, auteurs d’un faux pas à domicile lors du match aller. Le football marocain a aujourd’hui besoin plus que n’importe quel moment d’un sacre, après les échecs successifs des clubs nationaux et aussi de la sélection nationale face au Gabon.
Ce match sera joué dans une nouvelle ère surtout avec la nouvelle nomination du président Ali Fassi Fihri.
Les Rouges sont appelés donc à vaincre pour honorer le sport national dans ces moments critiques de l’histoire du football national. Ils sont obligés de réaliser une belle prestation et jouer sérieusement pour gagner le billet leur permettant de participer à la finale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *