G5 : Le Maroc en tête

G5 : Le Maroc en tête

Les Lions de l’Atlas ont décroché les trois points du match contre la Guinée, comptant pour la 6è journée des éliminatoires combinées qualificatives pour la CAN et le Mondial-2006. Si les hommes de Badou Zaki étaient préparés, physiquement et moralement, à une rencontre laborieuse, ils allaient se rendre compte, sur le terrain, que l’adversaire du jour est tout sauf conventionnel.  
Pourtant, la rencontre avait bien commencé pour la sélection marocaine. Dans les cinq premières minutes, les Marocains ont même réussi à tromper la vigilance de la défense et du gardien guinéens. En effet, le Onze national a été l ‘auteur d’une entrée en la matière explosive, signant deux buts à la 1ère et 5éme minutes de jeu. Buts tout bonnement non-validés, sur décision de l’arbitre de touche qui a jugé le ballon out sur la première action, puis sifflant un hors-jeu sur la seconde action. Cela n’a pas entamé la détermination de l’équipe nationale, dont les membres ont continué de prendre d’assaut les filets adverses.
Procédant par des contre-offensives éclairs, les protégés de Badou Zaki tentaient de juguler la déferlante des attaques adverses. Mais toutes les tentatives ne constituaient pas, en soi, un risque patent pour la sélection de Guinée et furent tout simplement infructueuses.    L’exclusion du défenseur guinéen Baldé Diane Bobo, sur faute grave après avoir fauché Abdeslam Ouaddou, sans que celui-ci soit en possession du ballon, était censée accroître les chances des Marocains lors de la seconde reprise, en brisant la combativité adverse.
Une option sur laquelle il ne fallait aucunement compter car, même en nombre réduit, le Sily national guinéen n’avait rien perdu de sa verve.  En effet, de retour des vestiaires, les Guinéens étaient plus déterminés que jamais, faisant monter d’un cran le niveau de leur agressivité à l’encontre des Marocains.
Marquant individuellement les joueurs marocains, les Guinéens ont quelque étouffées toutes sortes de tentatives. Mais les Lions de l’Atlas allaient vite trouver la solution, la même qui avait prévalu lors de la première période. Des balles longues à destination de Marouane Chammakh ont failli, à plusieurs reprises, faire mouche.
Le même Chammakh, excellent lors du match, allait offrir, à la 64e minutes, sur un plateau en argent, le but de la victoire à son coéquipier Youssef Hajji. Sur une reprise foudroyante, ce dernier a secoué les filets guinéens. D’autres tentatives dangereuses ont failli aggraver le score, mais sans restées sans suite.
Désormais, le Maroc totalise 12 points et trône en tête du Groupe 5, talonné par le Kenya avec 9 points et un match en moins, alors que la Tunisie (un match en moins) et la Guinée, avec 8 points au compteur, arrivent en 3e et 4e places. le Botswana occupe la 5e place au classement du groupe 5 avec 6 points mis de côté, tandis que le Malawi ferme la marche du groupe avec 3 points.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *