GNF-1 : la lutte s’intensifie

GNF-1 : la lutte s’intensifie

Plus la saison s’approche du terminus, plus les surprises abondent. C’est du moins le constat que l’on pourrait dresser si l’on se réfère aux récentes journées du Championnat du GNF-1. Les clubs ayant fait preuve, depuis le début de la saison, de combativité, de pugnacité et de détermination qui semblaient constantes, donnent l’air de se laisser aller et d’être dépassés par les événements. Une sorte de passage à vide qui intervient à un moment des moins propices. En revanche, c’est à un véritable retour en force des clubs siégeant dans les profondeurs que l’on assiste, allant jusqu’à déconfire ceux que l’on redoutait antérieurement.
À commencer par l’Ittihad de Tanger, ce club qui peinait à s’extirper de la zone rouge commencent à gagner en agressivité. Après avoir tenu en échec le champion en titre, le Hassania d’Agadir, lors de la journée précédente, l’IRT se paye aujourd’hui le luxe d’enfoncer l’un des ténors de cette saison, l’Olympique de Khouribga. Les Tangérois ont remporté une victoire étriquée (1-0), certes, mais sa dimension est d’une ampleur colossale. Non seulement ils se sont farcis un poids-lourd, mais, aussi, ils ont grimpé de deux marches au classement, se situant à la 10e place et restant à huit longueurs de la seconde place de relégation.
Les autres meilleures opérations de cette 21e journée ont été l’oeuvre du CODM et de l’Association Sportive de Salé. Les Meknassis étaient en déplacement à Kénitra, où ils ont davantage compliqué la situation du KAC, lanterne rouge de son état. En effet, les locaux n’avaient aucunement besoin de cette défaite (0-2), une de plus qui les comprime en bas du tableau.
Pour sa part, l’ASS avait hissé les voiles vers Laâyoune, où elle a joué la Jeunesse Sportive d’Al-Massira. Faisant un parcours très honorable depuis son accession au GNF-1, l’ASS a encore frappé et a ramené une précieuse victoire de son périple (0-1). La JSM, quant à elle, chute d’une case et se rapproche, avec tous les risques que cela comporte, de la zone de turbulence. En revanche, les victoires respectives du CODM et de l ‘ASS, conjuguées à la défaite de l’OCK, ont eu pour effet de les faire grimper d’une inestimable marche. Ils talonnent désormais les chefs de file, les FAR et le WAC. Leaders avec 41 points, les FAR n’ont pu continuer sur leur lancée, stoppées nette par un Ittihad Zemmouri de Khémisset qui ne cesse de surprendre.
Occupant le second siège éjectable, l’IZK a en effet contraint les militaires au partage des points, à l’issue d’un nul blanc. Lors de la journée précédente, le même IZK s’était déplacé à Casablanca et avait tenu en échec le WAC local. Mais les déboires de l’IZK ne sont pas pour autant jugulés, puisque celui-ci siège toujours dans l’incertain.
Le WAC aurait pu tirer profit du nul des FAR et réduire considérablement l’écart qui les sépare, mais il fut également acculé au partage des points. Lors d’un derby régional, le Chabab de Mohammedia ne lui laissa pas ce plaisir, scellant la partie sur le score (1-1). Le Moghreb de Fès a pris le meilleur sur le tenant du titre, le renvoyant à Agadir lesté d’une douloureuse défaite (3-1). L’autre nouveau venu au GNF-1, le Mouloudia d’Oujda en l’occurrence, a réussi à glaner les trois points de la victoire (1-0) face à la Renaissance Sportive de Settat.
Par ailleurs, le match du Kawkab de Marrakech, qui devait se déplacer à Casablanca croiser le fer avec les « Vert et Blanc », fut reporté en raison de la fermeture du Complexe Mohammed V. Une fermeture dont le but est de laisser la pelouse au repos, en perspective au match opposant les Lions de l’Atlas à la sélection argentine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *