Hicham El Guerrouj, athlète de l’année

Pour le trophée de meilleur athlète de l’année, El-Guerrouj était en concurrence avec le sprinter américain Tim Montgomery, qui a battu le record du monde du 100 m en septembre dernier (9.78). Hicham El Guerrouj est le premier athlète masculin à remporter ce titre honorifique deux années consécutives (Marion Jones l’a fait en 1997 et 1998) et rejoint les Américains Carl Lewis (1988 et 1991) et Michael Johnson (1996 et 1999), victorieux à deux reprises. Il est resté invaincu cette saison avec 11 victoires sur le 1.500 m et le mile. Il a remporté la Golden League avec sept victoires, réalisant au passage la meilleure performance mondiale 2002 sur 1500 m, le 16 août à Zurich.
En recevant sa récompense des mains du prince Albert de Monaco, et du président de la Fédération international d’athlétisme Lamine Diack, El Guerrouj, vêtu de la tenue traditionnelle marocaine (djellaba blanche et tarbouch rouge), a déclaré qu’ «en ce mois de ramadan je voudrais dédier ce trophée à tous les Musulmans et à tous les gens qui souffrent de la guerre en Afghanistan, en Irak et en Palestine» , a dit l’athlète, vêtu de la tenue traditionnelle marocaine.
Il s’agit de la première sortie en la matière du champion marocain, d’habitude discret. «En tant que sportif, je veux être une référence pour tous, les Américains, les Asiatique ou les Africains. Mon message est d’arrêter la guerre et de retrouver la paix», a-t-il affirmé lors de la conférence de presse qui a suivi la cérémonie officielle. Et d’ajouter qu’il aurait aimé «voir des Palestiniens ou des Irakiens sur les pistes», évoquant son souhait après sa carrière «d’intégrer la politique +propre+ et sociale». pour autant, le triple champion du monde du 1500 m a refusé toute idée de boycott en cas de guerre entre les etats-unis et l’irak. «Il ne faut pas mélanger sport et politique. Si les usa attaquent l’Irak, j’irai quand même aux USA courir, d’ailleurs s’il y avait des courses en Irak ou en Palestine, j’irais aussi», a-t-il poursuivi. enfin, le marocain (28 ans) a conclu en se déclarant favorable à une opération du comité olympique international (CIO) «comme en 1996 à Sarajevo».
L’athlète marocain, détenteur du record du monde du 1500 m, s’est engagé à disputer son premier 5.000 m, le 12 juin 2003 à Ostrava (République tchèque), avait annoncé mercredi son agent Laurent Boquillet. Le triple champion du monde du 1500 m, qui devrait doubler les deux distances lors des Mondiaux-2003, prévus du 23 au 31 août au Stade de France, a décidé de s’essayer sur le 5000 m en République tchèque dans ce qui sera un challenge « Emile Zatopek ». Cette sortie tchèque pourrait être la seule sur la distance de Hicham avant les Mondiaux, même si son programme n’est pas encore arrêté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *