Klinsmann : «Je ne me souviens pas d’une aussi belle équipe»

"Je ne peux pas me souvenir d’avoir vu une équipe d’Allemagne jouer aussi bien que ce soir pendant la première demi-heure", a affirmé Klinsmann, en rendant hommage à ses joueurs. "Ils étaient préparés au maximum, a-t-il expliqué. Ils ont joué sans problème à un rythme élevé, ils ont fait des combinaisons rapides, et ils ont toujours été en mouvement même sans le ballon". "Ils grandissent après chaque match et contre la Suède ils ont su rester concentrés sur la rencontre", s’est félicité Klinsmann, satisfait également de n’enregistrer aucun pépin physique dans son équipe.
Klinsmann a particulièrement souligné le travail de ses deux attaquants, Lukas Podolski, auteur du doublé, et Miroslav Klose. "Ces buts valent de l’or", a-t-il affirmé, "il (Podolski) a fait ce qu’on lui demandait au sein de l’équipe. Il a trouvé sa voie dans ce Mondial et il  est dans une forme fantastique". Klose, auteur de quatre buts dans le Mondial-2006 et passeur doublement décisif samedi contre la Suède, a "atteint son sommet pour ce tournoi, et il  montre qu’il a un jeu complet, en attaque et en défense", a expliqué le  sélectionneur, saluant le travail effectué depuis deux ans par l’entraîneur du  Werder Brême, Thomas Schaff.

Lukas Podolski a déjà trouvé ses marques à Munich
L’attaquant Lukas Podolski, auteur des deux buts de l’Allemagne samedi face à la Suède (2-0) en huitième de finale du Mondial-2006, a déjà trouvé ses marques à Munich, lui qui enfilera la saison prochaine le maillot du Bayern. Le jeune (21 ans) buteur qui quittera cet été le FC Cologne, son club formateur relégué en 2e division, pour le puissant club bavarois, a placé la Mannschaft sur les rails du succès en douze minutes. Le temps pour lui de profiter d’actions initiées par Michael Ballack et poursuivies par Miroslav Klose. La première dès la quatrième minute quand il suivait parfaitement un ballon repoussé par le gardien Andreas Isakson suite à une percée de Klose (1-0). La deuxième, huit minutes plus tard, après une remarquable passe décisive de Klose, à nouveau, qui lui permettait de fusiller le dernier rempart suédois (2-0). Dans un stade qui l’a rapidement adopté, "Prinz Poldi", surnom que lui donne la presse allemande, a ensuite continué à peser sur la défense scandinave grâce à sa vitesse et une générosité de tous les instants. Remplacé à la 74e minute (par Oliver Neuville), il se souviendra longtemps encore de l’ovation debout des supporteurs allemands scandant ensuite son nom pendant plus d’une minute.

Robinho touché à la cuisse droite
Robinho s’est plaint samedi à l’issue de l’entraînement du Brésil à Bergisch Gladbach d’une douleur à la cuisse droite qui le rend incertain pour le 8e de finale du Mondial-2006 de football mardi contre le Ghana, a affirmé José Luis Runco, docteur de la  délégation brésilienne. "Sur un tir il a ressenti une douleur. On a mis de la glace et on attend demain (dimanche) pour savoir si on fait des examens", a affirmé le docteur. "On en peut pas savoir s’il y a rupture de fibres (déchirure) ou si c’est  une simple contracture. Mais dans sa carrière, Robinho n’a jamais souffert de problèmes musculaires", a précisé le sélectionneur national Carlos Alberto Parreira. Robinho se présentait comme un titulaire possible pour le match contre le Ghana mardi.

Ballack quitte l’entraînement prématurément
Le capitaine et milieu de terrain de l’Allemagne, Michael Ballack, a dû quitter prématurément la séance d’entraînement de la Mannschaft dimanche matin en "raison d’un problème à un pied", a annoncé dimanche le manageur général de l’équipe, Oliver Bierhoff.
"Michael Ballack a dû quitter l’entraînement à cause d’un problème à un pied", a déclaré Bierhoff à l’occasion du point-presse quotidien à Berlin, sans préciser la gravité de la blessure.
"Aucun autre problème n’est à déplorer dans le reste du groupe", a ajouté Bierhoff qui n’a pas semblé inquiet par la sortie prématurée du maître à jouer de la sélection allemande.
Les joueurs, qui ont vaincu samedi la Suède (2-0) à Munich (sud) et se sont qualifiés pour les quarts de finale du Mondial-2006 contre l’Argentine vendredi à Berlin, se sont retrouvés dimanche matin pour une séance d’entretien physique. "Après le déjeuner pris en commun cet après-midi, a précisé Bierhoff, ils auront quartier libre jusqu’à lundi 20h00".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *