La boxe se met à niveau

La boxe se met à niveau

Après le football, c’est désormais à la boxe nationale de se mettre à niveau. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le président de la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB), Abdeljaouad Belhaj. Lors de l’assemblée générale ordinaire de la fédération, tenue samedi 17 septembre à Rabat, M. Belhaj a annoncé qu’un projet dans ce sens est en cours d’examen par la Primature dans la perspective de la signature d’un contrat-programme de 5 ans avec le gouvernement. C’est donc  avec enthousiasme que la famille de cet art noble, et les représentants des 62 clubs affiliés à la fédération, présents ce jour-là, ont accueilli la nouvelle. Cette dernière prévoit notamment  la création d’un centre national et d’écoles régionales de formation, ainsi que d’un centre de sport et études. Egalement au menu, la formation et  la réformation des entraîneurs, des arbitres et des officiels, le soutien financier des clubs et la réforme du système actuel du championnat national, ainsi que l’octroi de primes pour les clubs vainqueurs et aux compétitions.
Un projet ambitieux et qui se prépare à moment où la boxe nationale est en pleine mutation. L’assemblée générale a servi de plate-forme pour en discuter. Le bilan de trois mandatures y a été évalué.   A ce propos, M. Belhaj a tenu à préciser que le report dont l’AG a fait l’objet tenait à la préparation et l’organisation  par les clubs et la fédération des échéances internationales.
Le rapport d’activité a  brossé  les différentes étapes franchies par la boxe depuis décembre 2002 avec une belle  mention au Trophée international de SM le Roi Mohammed VI , compétition homologuée par les instances internationales de la boxe et faisant partie du circuit mondial de la boxe. Egalement à l’actif de la fédération, les actes de coopération conclus avec la fédération française.Le président de la fédération  a tenu à réhabiliter l’ancien bureau fédéral  après l’approbation du rapport financier de la période antérieure  à décembre 2002. La commission d’enquête diligentée par l’administration de tutelle a  fait ressortir un solde de la trésorerie s’élevant à 2.300.068.32 DH.
Après l’approbation des rapports moral, technique et financier, les participants sont passés aux urnes pour renouveler le tiers sortant. Mais les représentants des clubs ont préféré  laisser le choix au président.
Ce dernier, et dans des déclarations à la MAP, a souligné que les résultats restent en deçà des attentes du fait du manque d’encadrement des jeunes. Dans ce sens, M. Belhaj a indiqué que parmi les propositions évoquées, figure la désignation de directeurs techniques régionaux qui seront chargés de l’encadrement technique des boxeurs et des entraîneurs. "Notre ambition est de créer une sélection nationale de haut niveau à même de représenter dignement la boxe nationale lors des prochains Jeux Olympiques",  a affirmé M. Belhaj, ajoutant que le maroc a présenté sa candidature pour l’organisation du championnat du Monde 2007 de boxe et qu’il attend la réponse de la Fédération internationale à ce sujet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *