La crise financière de Canal + se repercute sur les clubs de football

Le président français du Servette Genève (d1 suisse), Michel Coencas, a déclaré mardi que la vie du club de football serait menacée si son actionnaire majoritaire, la chaîne cryptée française canal plus, qui connaît des difficultés financières, ne contribuait pas à solder sa dette, supérieure à 1,2 million d’Euros.
« Je suis entré au club en toute confiance car canal plus était déjà en place », a déclaré Michel Coencas au journal la tribune de Genève. Il a indiqué avoir reçu une lettre de la chaîne cryptée selon laquelle le Servette devait « trouver une solution sans apport de trésorerie supplémentaire de sa part ».
« je ne pouvais pas imaginer (…) si cette situation demeure bloquée, c’est la vie du club qui est en danger. »
M.Coencas avait été élu président du Servette le 4 septembre et était entré dans son capital à hauteur de 30 %. canal plus, qui détenait auparavant 95 % des parts du club, était alors passé à 44 %.
la dette du Servette se montant à 1,225 million d’Euros, 539.352 Euros devraient donc être à la charge de canal plus (au prorata de sa participation), selon M. Coencas. si la chaîne cryptée paye sa part, les problèmes du club seront réglés, estime-t-il.
Le Servette, actuel quatrième de la phase finale du championnat de suisse et qui a entamé la construction d’un stade de 30.000 places, a jusqu’au 30 avril pour équilibrer ses comptes afin d’avoir le droit de disputer la saison à venir. Une assemblée générale de ses actionnaires doit avoir lieu jeudi.
Intégrée au sein du groupe Vivendi universal, canal plus a subi des pertes de 374 millions d’Euros en 2001. le président de son directoire, Pierre Lescure, avait été débarqué, il y a une semaine par le PDG de Vivendi universal, Jean-Marie Messier. La chaîne cryptée française est également l’actionnaire majoritaire du Paris Saint-Germain (d1 française), à hauteur de 91%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *