La France brise le rêve espagnol

La presse espagnole a souligné mercredi la "déception" de la défaite de l’Espagne face à la France mardi soir en 8e de finale du Mondial-2006 de football, tout en reconnaissant la supériorité française et la performance d’un Zinédine Zidane ressuscité. «Déception nationale", titre le quotidien El Mundo, tandis que pour ABC et El Pais, la France a "enterré les rêves espagnols» en battant 3-1 la "Seleccion" à Hanovre.
Le parcours de "la roja" (nom de l’équipe espagnole) «s’est terminé cruellement», face à une équipe de France qui a «démontré son rang supérieur», tranche El Pais.  La presse sportive, qui croyait fermement en la victoire espagnole, s’efforce de relativiser la défaite. «Ce fut beau, mais dur», titre AS. «Ne pleure pas, nous avons une équipe et nous reviendrons», affiche en Une Marca, selon qui «l’espoir demeure intact». «Zidane nous a mis à la retraite du Mondial», reconnaît toutefois Marca qui  avait affirmé il y a quelque jours l’intention espagnole de mettre le meneur de  jeu français à la retraite. «Consolation, nous verrons Zidane au moins un match de plus», écrit pour sa  part AS, tandis pour El Mundo la rencontre de Hanovre a permis de «ressusciter une vieille icône, Zinédine Zidane». Tous les médias espagnols se lamentent de "l’histoire interminable", comme l’écrit AS, d’une sélection qui ne parvient toujours pas à dépasser les quarts  de finale du Mondial ou à vaincre l’équipe de France en compétition officielle. «Le même rêve, la tristesse de toujours», titre le quotidien La Razon, tandis que pour ABC «il faudra continuer à espérer éternellement».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *