L’AMPS fait son bilan

L’Association marocaine de la presse sportive sort de sa léthargie. En témoigne la réunion de son bureau exécutif qui a eu lieu vendredi dernier à Rabat.
Plusieurs décisions en sont sorties. À commencer par le projet de réactiver les délégations régionales de cette association. La finalité en est l’accomplissement de la mise à niveau de la presse sportive dans les différentes régions du Maroc. Après la refonte du projet notamment dans ses aspects professionnels tendant à renforcer les structures de l’association, le bureau exécutif a chargé une commission pour arrêter un agenda en vue de soutenir et consolider les délégations régionales.
Par ailleurs, le bureau maintient son refus de participation aux réunions organisées par la fédération de football, censées faire le point sur la piètre prestation de l’équipe nationale lors de la can 2002.
Les membres du bureau exécutif de l’association ont, à cette occasion, réaffirmé que leur décision de ne pas y prendre part est justifiée par le refus de s’impliquer dans une opération d’évaluation qui vise en fin de compte les personnes et non les programmes, rappelant que les médias nationaux ont suffisamment analysé et évalué cette participation.
Le président de l’association, Najib Salmi, a également souligné la possibilité de tenir, au Maroc, le prochain congrès de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS). Il s’agit d’une proposition émanant du président de l’AIPS, le Turc Togay Bayatli.
Elle aura lieu en 2004, année durant laquelle sera désigné le pays qui abritera le Mondial 2010 de football, a indiqué le président de l’AMPS qui a réitéré le soutien du président de l’association internationale à la candidature marocaine pour l’organisation de ce mondial. Lors de la réunion entre les présidents des deux associations, tenue en marge du séminaire euro-méditerranéen de la lutte contre le dopage dans le sport à Marrakech, il a été décidé que cette proposition sera examinée à l’occasion d’une rencontre à Marrakech du comité exécutif de l’AIPS en octobre prochain. Saïd Hajjaj a, en outre, informé les membres du bureau des contacts et réunions de travail qu’il a eues avec la ministre française de la Jeunesse et des Sports, Marie George Buffet et le commissaire européen aux sports, Viviane Reding.
Par ailleurs, eu égard au retentissant succès qu’a connu la première Coupe du monde des journalistes organisée à Marrakech en mai dernier par l’association des jeux mondiaux en collaboration avec l’AMPS, l’association marocaine a été invitée à participer à la seconde édition de cette coupe prévue en septembre prochain aux Emirats Arabes Unis. La troisième édition se tiendra en 2003 au Canada, la quatrième en France en 2004 et la cinquième en Allemagne l’année suivante.
D’autre part, l’AMPS est devenue, sur invitation de l’Association marocaine des droits de l’Homme, partenaire dans la campagne commune initiée par la FIFA et l’Unicef au profit de l’enfance. Ce partenariat sera paraphé ultérieurement en marge du mondial asiatique 2002 de Corée du Sud et du Japon (31 mai-30 juin).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *