L’Angleterre rate à nouveau la Suède

L’Angleterre rate à nouveau la Suède

Une fois de plus les Anglais n’ont pas brisé la malédiction suédoise. Mardi soir à Cologne, les coéquipiers de David Beckham étaient bel et bien déterminés à vaincre les Suédois, qui, eux, voulaient éviter à tout prix une confrontation en huitième de finale avec l’Allemagne. Résultats du choc : un nul de 2 buts partout. Pas de chance donc pour la Suède qui rencontra au prochain tour le pays hôte. Déception aussi pour les Anglais qui misaient sur une victoire vu qu’ils n’ont plus gagné face aux Suédois depuis mai 1968. Ils voulaient en finir avec la malédiction, mais ils ont échoué.
Le match a été marqué, il faut le reconnaître, par un jeu similaire de part et d’autre.
Un jeu serré. Un jeu marqué aussi par un excès de zèle pour une rencontre entre deux équipes déjà qualifiées. Un match hautement rythmé par deux équipes qui avaient à cœur de terminer première de leur groupe, pour éviter de croiser la solide sélection de Jurgen Klinsmann.
Et en fin de compte, les seuls gagnants restent les spectateurs. Ils ont eu droit à l’une des belles batailles de ce début de Coupe du monde. La soirée a mal commencé pour les Anglais.
Dès l’entame du match, Michael Owen se blessait seul au genou droit. Sur sa première prise de balle, il plantait son pied dans la pelouse, son genou tournant sous l’effort, avant d’être évacué sur une civière et remplacé par Peter Crouch (4e). Pourtant, ils seront les premiers à ouvrir la marque par un but signé Joe Cole (34e) avant que Marcus Allback n’égalise (51e), inscrivant ainsi le 2000e but de l’histoire de la compétition. Joe Cole, désigné par la FIFA comme l’homme du match, reçoit un ballon aux 30 m nettement sur la gauche des buts d’Andreas Isaksson. Il contrôle de la poitrine puis enchaîne sur une reprise de volée remarquable. Le ballon trouvait ainsi les filets des Suédois. La Suède encaissait ainsi son premier but de la compétition.
À la 51e minute, Marcus Allbõck devance David Beckham au premier poteau d’une tête remettant ainsi le compteur à zéro.
Après cette égalisation, les protégés de Lars Lagerback renforcent leur pression et cherchent à reprendre le dessous. Les Suédois, eux, ne lâchent pas prise. Ils se sont même montrés menaçants en se créant des occasions sur presque tous les douze coups de pied de coin dont ils ont hérité. À un moment du match, les Anglais paraîtront asphyxiés. Mais ils ont fini par trouver le chemin du but suédois. À la 72e, ils seront à deux doigts de la concrétisation. Sur un corner, Kim Kallstrom place une puissante volée des 18 mètres qui est dégagée sur sa ligne par le même Gerrard.  Le capitaine de Liverpool est de nouveau décisif à la 85e minute lorsqu’il marque de la tête sur un beau service de Joe Cole. Mais une fois encore les Suédois parviennent à égaliser. Sur une longue touche d’Erik Edman, Henrik Larsson trompe Paul Robinson à la 90e minute. En obtenant ce match nul contre la Suède, l’Angleterre a préservé sa première place, ce qui lui permet d’éviter l’Allemagne.
Mais pour Owen, en revanche, le mondial est déjà fini! D’après Sky Sport, l’attaquant sera absent cinq mois. En même temps, le miracle n’a pas eu lieu à Kaiserslautern pour Trinité-et-Tobago. Le petit poucet de la compétition s’est incliné devant le Paraguay (2-0).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *