Le MAS trébuche à Rabat et le FUS se rebiffe

Le MAS trébuche à Rabat et le FUS se rebiffe

C’est à coup sûr la meilleure partie au programme de cette journée celle qui a mis aux prises S. Plazza des grands jours à un grand WAC. Les joueurs des deux équipes ne se sont pas fait de cadeaux. Des luttes acharnées dans tous les compartiments, en attaque comme en défense. Les tirs à trois points de part et d’autre et un festival de passes décisives ont donné du goût à ce match sanctionné par la victoire des Wydadis plus sereins.
Les deux représentants du Maroc dans le tournoi de Salé se sont livrés à une bataille sans merci où il n’y avait pas de place à l’état d’âme. Les Rifains du CRA, drivés par Nait Ali, ont beau essayer de tenir tête, mais devant la hargne du leader du championnat ils ont dû baisser les bras aux ultimes minutes du quatrième quart.
Ce qu’on appréhendait du côté des Verts du Raja est arrivé, une autre défaite qui n’augure rien de bon. Cette fois c’est à Berkane que le RCA a connu son énième revers. Par cette victoire la RSB conforte sa position de dauphin aux côtés du WAC, alors que le RCA commence sérieusement à douter de son maintien en division une.
Au Nord, la Renaissance de Tanger a pu tirer avantage de son match face à un autre relégable qu’est le KAC pour qui les jeux semblent être faits.
A Rabat, le FUS qu’on donnait pour mort s’est rebiffé sur le compte d’un MAS amoindri par les blessures de ses cadors et surtout par le départ inexpliqué de son meneur américain. Avec ce résultat le FUS peut pousser un «ouf» de soulagement, il s’est, momentanément, éloigné de la zone électrifiée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *