Le Portugal joue sa dernière carte

Le match Portugal-Russie, qui aura lieu aujourd’hui à Lisbonne, sera celui de la dernière chance. Toute défaite est synonyme d’élimination. Sous pression, car c’est tout un pays qui est derrière, l’équipe du Portugal espère transformer le stress qui l’a paralysée lors de sa défaite contre la Grèce (1-2), samedi en match d’ouverture, en motivation. « Le fait de jouer chez nous, devant 50.000 personnes, nous a nui, alors que cela aurait dû être un avantage » a déclaré l’attaquant Nuno Gomes, qui n’a joué que 25 minutes contre la Grèce.
Quitte ou double, les hommes du champion du monde avec le Brésil, Felipe Scolari sont conscients de l’enjeu de cette rencontre. Dans un pays, où le football est une religion, les Portugais ne veulent pas se contenter d’être de simples organisateurs. « Nous sentons un soutien très fort de la part du public et nous n’aimerions pas les décevoir, car nous savons que cet Euro est quelque chose de grand pour tout le pays », a déclaré le défenseur Miguel. Oublier le coup dur face à la Grèce et repartir sur de bonnes bases pour espérer aller le plus loin possible dans cette compétition, tel est l’objectif des co-équipiers de Luis Figo. Mais il faudra d’abord s’imposer face à la Russie, qui sera privée de son meneur de jeu et attaquant du Celta Vigo, Alexander Mostovoi, prié de plier bagages pour avoir formulé des critiques sur l’encadrement technique de l’équipe.
La déroute des Portugais face à la Grèce a fait réveiller les vieux déments sur la question de la naturalisation du Brésilien du FC Porto Deco, contre laquelle la star du football portugais, Figo, s’était publiquement élevée. La deuxième rencontre de ce groupe A mettra aux prises l’Espagne à la Grèce. Les Espagnols, vainqueurs de la Russie (1-0), tenteront d’assurer leur qualification avant le choc, dimanche, face à leurs voisins portugais. Quant à la Grèce, elle essayera de limiter les dégâts en attendant la rencontre face à la Russie lors de la dernière journée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *