Le Wydad écrase le NAHD

L’équipe casablancaise, sans sortir un grand match en dépit du score large au tableau marquoir, a attendu la dernière journée de ce groupe très serré avec quatre formations pouvant prétendre à la qualification pour frapper un grand coup. Elle a réussi à sortir victorieusement avec quelque chose à offrir à son public après la traversée du long tunnel du mois de février au cours duquel elle a laissé beaucoup d’énergie et de points toutes compétitions confondues.
L’entraîneur des locaux, qui n’avait d’autre alternative que la victoire, a pourtant opté pour la  »prudence », pour ne pas encaisser de buts surtout que ses joueurs ont accumulé treize matches en deux mois, ce qui est un peu trop pour conserver du jus. Le début sera juste moyen d’autant que les joueurs du NAHD, qui se présentait avec le statut d’équipe invaincue et la plus prolifique avec neuf buts inscrits, n’avaient besoin que du nul. Mais, les coéquipiers de Benchrifa trouveront les prémices de leur salut sur un bolide de l’ivoirien de l’équipe Jean Jacques Gosso-Gosso, à la première demi-heure de jeu.
Une réalisation qui effacera la lourde pression de la victoire qui pesait sur les joueurs. La tâche sera facilitée dès la reprise par le NAHD. L’expulsion de Gabri donnera un coup de pouce aux Casablancais plus entreprenants et qui profiteront encore plus de la sortie de Lakhdar pour double avertissement (65è). Un surnombre que les Algériens payeront cash. Une aubaine que les Wydadis ne laisseront pas passer puisque dix minutes après ils scelleront l’issue du match grâce à Madihi (76è).
Les visiteurs «énervés» par les décisions, de l’arbitre, comme a tenu à le rappeler l’adjoint de leur entraîneur, Said Hamouch, lors de la conférence de presse d’après match, commettront l’irréparable en évoluant à huit après la sortie de Maghraoui (83è). Même en surnombre, les Rouge et Blanc resteront appliqués sur leur sujet, décevant leur public par la qualité du jeu, mais dopant leur moral en aggravant l’addition sur un tir magistral du buteur maison le défenseur Benchrifa (90).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *