Le Wydad signe sa première victoire en 2014

Le Wydad signe sa première victoire en 2014

Les supporters du Wydad de Casablanca peuvent enfin pousser un grand ouf de soulagement. Le club est parvenu, enfin, à retrouver le goût de la victoire après une série de résultats insatisfaisants. Pour le compte de la  22e journée du championnat Pro Elite 1 de football le Wydad a battu samedi au complexe Mohammed V l’Olympic de Safi. Les Rouges ont inscrit l’unique but de la rencontre à la 14e minute de jeu par l’intermédiaire de Walid El Karti qui a vu son tir croisé détourné dans les buts mesfiouis par Badr Kadim.

C’est la première victoire du Wydad en 2014 depuis la phase retour, la première également depuis que Mustapha Chahid a pris la tête de l’équipe. Cette victoire arrive après une semaine très agitée marquée par une haute tension. Pour rappel, le club, les joueurs et le staff technique ont été victimes d’une agression lors d’une séance d’entraînement au complexe Mohamed Benjelloun. Des actes de vandalisme commis par des individus non identifiés armés de sabres, armes blanches et bouteilles ont eu pour conséquence la blessure Yassine Lakhal, Mohamed Berrabeh ainsi que l’entraîneur «Chrif».

Quoi qu’il en soit, les joueurs ont disputé le match et se sont, en quelque sorte réconciliés avec leur public grâce à cette petite victoire.

Au classement, les hommes de Chrif auteurs de 8 nuls, 5 défaites, 8 victoires rejoignent  provisoirement à la 4e place (32 pts) le FUS de Rabat. Notons que le Wydad n’a pas encore disputé un match de la 20e journée contre le Moghreb de Fès. Quant à l’OCS, il conserve sa 13e position (19 pts) après avoir concédé le 9e revers de la saison (3 victoires, 10 nuls).
Plus tôt dans la journée, l’AS FAR et le Chabab Rif d’Al Hoceima (CRA) n’ont pu mieux faire que de se quitter sur un nul blanc.

Au stade El Abdi d’El Jadida, les Militaires ont été les premiers à ouvrir la marque par Mehdi Naghmi à l’heure du jeu. Et au moment que ses coéquipiers s’apprêtaient à lancer des hourra de victoire Abdessamad El Mobaraky égalise pour les siens au temps additionnel, et refroidit tout le staff technique et à leur tête Rachid Taoussi.

Les Rifains qui comptent un match en moins peuvent s’estimer heureux de rentrer chez eux avec ce match nul. Finalement un point c’est toujours mieux que rien. Quant à l’AS FAR qui doit encore disputer 2 matches en retard très attendus contre le Moghreb de Tétouan et le Raja de Casablanca, il compte actuellement 27 points au compteur et partage la 9ème loge avec le KAC de Kénitra.

Le dernier match joué samedi n’a accouché que d’une souris. Le Wydad de Fès et la Renaissance se sont neutralisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *