L’équipe nationale féminine entame les éliminatoires en force

L’équipe nationale féminine entame les éliminatoires en force

Elles sont issues des différentes Ligues régionales: Nord 5 joueuses, Tadla 4, Sahara 6, Gharb 5, Oriental 4, Souss 5, Meknès-Tafilelt 9, Doukkala-Abda 3 et Grand-Casablanca 13, les jeunes footballeuses nationales ont certes la capacité de relever le défi en tirant leur force dans les efforts combinés des unes et des autres et dans leur ardente détermination. En effet, la jeune sélection nationale féminine de football a fait un très bon match devant la formation sénégalaise et entame sur une belle lancée les compétitions comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique féminine de football CAN-2010, a déclaré le sélectionneur de l’équipe nationale féminine Chouaa Al-Mustapha. «La jeune équipe, dont la plupart des membres sont à leur première compétition à l’international, a fait preuve d’une belle technique devant la redoutable formation sénégalaise et arrivé à arracher un précieux nul qui ne manquera pas de peser à notre faveur lors du match retour qui se déroulera au Maroc le 21 mars», a-t-il dit. Les joueuses ont fait montre d’une remarquable capacité à traduire les instructions sur le terrain et dès les premières minutes du match, elles ont pris l’initiative et dominé le jeu sur les deux mi-temps, a-t-il expliqué, estimant que la formation sénégalaise a péché par une sous-estimation de l’adversaire et une confiance excessive. «L’on a manqué de peu la victoire aux dernières minutes de jeu avec un penalty qui n’a malheureusement pas été concrétisé», a-t-il ajouté, affirmant que le nul arraché au Sénégal est un résultat «largement satisfaisant». Grâce à cette prestation, l’on souhaite davantage d’intérêt et d’encouragement pour l’équipe nationale féminine qui dispose des capacités requises pour briller au niveau des compétitions continentales. Pour sa part, le président de la commission du football féminin de la Fédération royale marocaine de football, Brahim Karam a également exprimé sa satisfaction du résultat, vu la moyenne d’âge des joueuses marocaines qui ne dépasse pas les 22 ans, le délai court de rassemblement et de préparation de l’équipe nationale, les conditions du déplacement et la stature de l’équipe adverse. M. Karam s’est également dit optimiste quant au résultat du match retour, vu la prestation de l’équipe marocaine dans l’antre de son adversaire. En cas de qualification, les Marocaines affronteront l’équipe ghanéenne, tenante du titre et exempte du tour préliminaire, le Cameroun, le Nigeria et la Tunisie. La prochaine Coupe d’Afrique aura lieu en octobre 2010 en Afrique du Sud.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *