Les députés français pour la candidature du Maroc

Le président du Groupe d’amitié France-Maroc à l’Assemblée nationale française, M. Jean Roatta, a annoncé mardi le soutien de 162 de ses collègues à la candidature marocaine pour l’organisation du Mondial 2010 de football. M. Roatta, qui est député UMP de Marseille, a communiqué à la MAP la liste de 162 députés (bien plus que la totalité des députés formant le groupe d’amitié) qui, à sa demande, ont signé une « Déclaration de soutien » à la candidature du Maroc. Le député a également annoncé que cette déclaration et la liste de ses cosignataires ont été transmises à M. Joseph Blatter, président de la FIFA.
Dans un commentaire joint à la liste des co-signataires, M. Roatta a écrit: « A l’approche du jour d’une grande joie, le jour de la détermination de la nation d’accueil de la Coupe du Monde de Football 2010, il m’a semblé, en ma qualité de président du groupe d’amitié France-Maroc auprès de l’Assemblée nationale, utile de démontrer, avec nombre de mes collègues, combien la représentation du peuple français souhaitait s’impliquer pour l’attribution au Royaume du Maroc de cet événement sportif majeur ».
« Aussi ai-je pris l’initiative de proposer à mes collègues députés français d’être co-signataires d’une déclaration de soutien à la candidature du Royaume du Maroc en qualité de pays organisateur de la Coupe du Monde de Football 2010. La liste des co-signataires étant transmise à M. Joseph Blatter, président de la FIFA », a-t-il encore assuré. Et de souligner: « En espérant de tout coeur que la quatrième candidature du Royaume du Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde de Football puisse enfin permettre la pleine reconnaissance, par les instances sportives internationales, d’inlassables et remarquables années de préparation d’un dossier de candidature exceptionnel, je saurais toujours accompagner la ferme volonté du Royaume du Maroc d’offrir au Monde l’organisation majestueuse et magique d’un événement sportif inoubliable ». Au cours d’une visite d’Etat dans le Royaume, en octobre 2003, le président français, Jacques Chirac, avait également exprimé son soutien à la candidature marocaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *