Les Marocains à l’assaut de Amman

Les Marocains à l’assaut de Amman

L’équipe nationale de full-contact participera bientôt aux championnats arabes. Une compétition qui revêt une grande importance vu qu’elle devra permettre aux jeunes combattants marocains de se préparer pour les prochains championnats du monde. L’événement, qui en est à sa quatrième édition, sera organisé du 13 au 17 novembre à Amman, en Jordanie.
Actuellement, l’équipe marocaine est en plein stage de préparation au complexe Moulay Rachid de Rabat. Objectif : améliorer les techniques de chaque combattant.
L’équipe nationale, composée de douze jeunes combattants âgés pour la plupart entre 19 et 22 ans, avait déjà effectué un stage de pré-sélection. Ils étaient au départ une trentaine de joueurs. Cinq jours ont permis au staff technique de choisir ceux qui seront capables de faire la différence lors de ces championnats arabes.
Lahcen Hilali, conseiller technique de la Fédération royale marocaine de full-contact, se dit confiant. Pour lui, les combattants nationaux seront à la hauteur.
Un avis partagé par Moustafa Kotbi fa, entraîneur national qui fait partie du staff technique dirigé par Lahcen Ouassou. «Les préparatifs vont bon train. Le niveau des joueurs s’améliore au fur et à mesure du stage. On a commencé le stage de préparation avec 17 joueurs. On n’avait droit qu’à un seul combattant par catégorie. On était donc contraint de faire le tri. Et je peux vous dire que cela n’a pas été facile», a reconnu M. Kotbi. Le championnat arabe de full-contact se tient une fois tous les deux ans. Et c’est année, l’équipe nationale est composée, pour la plupart, de jeunes combattants qui n’ont aucune expérience internationale, mais qui ont un fort potentiel, précise-t-il.
«Au Maroc, le niveau du full-contact est très élevé. Il arrive souvent que les joueurs qui se sont distingués dans les compétitions continentales ou encore mondiales trouvent des difficultés à s’affirmer au niveau national », explique pour sa part Lahcen Hilali. «Le fait que la majorité des joueurs sélectionnés n’aient pas une expérience au niveau international est une bonne chose. En effet, lors du stage, le staff technique se fixe comme objectif de déceler les meilleurs éléments. Et c’est généralement les jeunes novices qui excellent», ajoute M. Hilali.
Parmi les combattants qui vont participer à ces championnats, on retrouve le jeune Anouar Atigui
(-60 Kg). Ce champion du monde en boxe thaïlandaise possède déjà une expérience intercontinentale. Médaillé d’or lors des Jeux panarabes qui ont eu lieu en Algérie en 2004, Atigui a déjà participé aux championnats arabes où il avait également décroché une médaille d’or. On retrouve aussi Moulay Abdellah Guezgouz (-81 Kg), champion du Maroc en full-contact et ancien champion du monde amateur en kick-boxing en 1999. 
On notera aussi la présence de Youness El Moden qui évolue dans la catégorie de –70 Kg. Ce jeune combattant en est à sa première participation dans une compétition en dehors du Maroc, mais il est déjà présenté comme la révélation de l’année.


 La liste des joueurs  
de l’équipe nationale


Abdallah Wargui  (-51 Kg)
Youness Ouali Alami (-54 Kg)
Hicham El Fadely (-57 Kg)                
Anouar Atigui (-60 Kg)
Soufiane Zridy (-63,5 Kg)
Hicham Bettani (-67 Kg)
Youness El Moden (-70 Kg)
Abdelkabir Zaoui (-75 Kg)
My Abdellah Guezgouz (-81 Kg)
Adil Atmari (-86 Kg)
Abdeslam Narjiss (-91 Kg)
Imad El Mountahi (+62 Kg).



  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *