Les Marocains s’illustrent en France

Après avoir reçu deux avertissements lors des matchs de la Ligue des Champions, Abedlilah Fahmi signe un retour en force parmi les Lillois. Comme à son habitude, le talentueux Marocain a montré une fois de plus qu’il mérite sa place au soleil en remportant le sacre de meilleur défenseur. Salaheddine Bassir, qui joue à ses côtés, s’est également illustré face à l’équipe italienne de la Fiorentina. Le même niveau de jeu, irréprochable, a été enregistré par ces deux ambassadeurs du football national, lors de la rencontre Lille – Reims même si Bassir n’y a pris part que pour 30mn. Talal el Qarqouri, n’a rien à envier à ses compatriotes. Son apparition au sein du Paris-Saint-Germain a été convaincante. Son équipe s’est imposée devant Nantes sur le terrain de cette dernière. Talal a été aligné au début de la deuxième mi-temps. Il quitte ainsi le banc de remplaçants auquel il était condamné. Autre star nationale brillant dans le ciel français, Gharib Amzin. Splendide dans tous les matchs qu’il a disputés avec Troyes, sa blessure lors du dernier match contre la tête du classement, Lens, l’a obligé à quitter le terrain après 30mn de jeu. La rencontre a été clôturée par un nul. Troyes occupe la 6e place avec 24 points. Les grands absents de cette journée ont été Jawad Zaïri et Ihssane Ghandi, jouant respectivement pour Sochaux et Lorient. Les joueurs marocains ont également signé présents en Coupe de France. Nancy, club de deuxième division où évoluent Moncef Zorqa et Youssef Hajji, s’est imposé devant Gueugnon par un but à zéro. Le club passe ainsi directement à la 32e de finale de l’épreuve. Youssef Hajji, une fois n’est pas coutume, n’a pas retrouvé son niveau habituel. Il a été remplacé en fin du match. Zorqa, quant à lui, n’a été intégré que pendant les dix dernières minutes de la confrontation et n’a donc pu avoir l’occasion de faire ses preuves. Last but not the least, Abdelmjid Oulmers a confirmé sa grande qualité d’attaquant. Il ajouté un autre but à son palmarès, qui en compte déjà deux, malgré l’élimination de son équipe, Wasquehal, vaincue par 4 buts à 3 face à Avion.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *