Les Marocains s’imposent à Alger

Les Marocains s’imposent à Alger

Ils ont participé avec brio à cette deuxième édition du meeting international d’Alger d’athlétisme. Ils, ce sont les onze Marocains qui étaient alignés sur la ligne de départ de diverses disciplines. Au bout du parcours, la sélection marocaine, féminin et masculin confondus, s’adjugea trois médailles d’or, une en argent et deux en bronze. Parti sur 1500 mètres, Youssef Baba finira par s’imposer sur cette distance en 3 : 40.09. Baba l’emporta ainsi de justesse sur ses talonneurs, en l’occurrence, le Français Kader Chekmani (3 : 40.27) et l’Algérien Tarek Boukensa (3 : 40.30). Ce fut l’entrée en matière pour le staff marocain, qui afficha les couleurs dès les premiers instants. Amine Lahlou ne contredira pas Baba et révélera que la sélection marocaine est avide du précieux métal, en s’imposant sur l’épreuve du 800 mètres, réalisant un chrono de 1 : 45.20. Lahlou n’a laissé d’autres alternatives à ses poursuivants que de se disputer la seconde et troisième place. L’Algérien Saïd Djabir Aïssa et le Marocain Mouhcine Chehibi étaient, en effet, au coude à coude pour l’argent. L’Algérien finit par l’emporter à un cheveu sur le Marocain, avec un chrono de 1 : 45.66 contre 1 : 45.73. La participation féminine marocaine lors de ce meeting était limitée aux épreuves du 800 et du 3000 mètres. Sultana Aït Hamou et Saïda Mehdi ont défendu les couleurs nationales sur le 800 mètres, tandis que le 3000 mètres connut la participation de Malika Assehssah et Bouchra Chaâbi. Sultana Aït Hammou partira sur les traces de Baba et Lahlou, raflant ainsi la médaille d’or en 1 : 59.74. Impériale, Sultana a soufflé le métal précieux à l’Ukrainienne Gourtavzenko Yulia (2 : 01.08) et à la Mozambicaine Paulino Tina (2 : 01.22). Sans appel, le timing de la Marocaine, largement distançant, a de facto relégué les poursuivantes aux seconde et troisième places du podium. La moisson d’or aura ainsi été honorable pour les Marocains. Lors de ce meeting organisé par la société Sonatrach, Malika Assehssaf batailla ferme sur 5000 mètres, mais dû se contenter de l’argent, en 15 : 23.55. La Marocaine fut en effet battue par l’Algérienne Souad Aït Salem qui, en réalisant un chrono de 15 : 18.76, aura réussi à pulvériser le record d’Algérie (15 : 44.86) qui était depuis juillet 2001 en possession de Nasria Azaidi. Engagée sur la même distance, Bouchra Chaâbi a complété le trio gagnant en s’adjugeant la seconde médaille de bronze marocaine, avec un timing de 15 : 32.97. Le meeting international d’Alger était programmé pour le 19 juin dernier, mais en raison du séisme qui avait secoué le pays le 21 mai dernier, le meeting fut reporté au 17 du mois courant. Il a par ailleurs connu la participation d’une centaine d’athlètes, portes drapeau d’une quarantaine de pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *