Les surfeurs nationaux à l’épreuve

Les surfeurs nationaux à l’épreuve

Les jeunes surfeurs nationaux qui représenteront le Maroc lors du prochain championnat d’Europe des nations poursuivent activement leur préparation pour faire bonne figure lors de cet événement de haut niveau. L’Euro-juniors qui se déroulera à Imourane, commune d’Aourir, dans la wilaya d’Agadir du 29 novembre au 7 décembre connaîtra la participation des meilleurs riders de chaque pays européen comme l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Irlande, l’Ecosse et la France. Les équipes étrangères ont à leur actif plusieurs participations similaires au niveau européen et international. C’est dire que la compétition sera rude pour nos jeunes espoirs, sans compter que l’équipe de France est l’actuelle championne du monde en titre. Après plusieurs semaines d’entraînement et de préparation avec les moniteurs fédéraux, les membres de l’équipe nationale ont rejoint le stage de concentration organisé par le département technique de la Fédération royale marocaine de surf et de bodyboard (FRMSB) à Mehdia. Le stage s’est déroulé du 6 au 9 novembre sous la direction de Adil Bennani et du coach Farid Fatoumi. Vingt athlètes ont été convoqués à ce stage pour préparer une équipe homogène composée de 14 meilleurs éléments. Ainsi, le choix de la plage de Mehdia a été judicieux. «Les éléments de l’équipe nationale juniors ont bénéficié des plus belles vagues du Royaume marquées par une diversité de pics répondant à tous les niveaux. Le programme comprend des footings matinaux, des sessions de surf toute la journée sur les différents types de vagues (gauches, droites…etc.)» a indiqué Mohamed Khairjay, secrétaire général au sein de la Fédération royale marocaine de surf et de bodyboard, (FRMSB), Avant d’ajouter que «cette expérience est la première du genre dont bénéficient les jeunes surfeurs marocains». La FRMSB assure toutefois que cette expérience ne sera sûrement pas la dernière puisque quelques éléments ont été introduits dans ce groupe pour préparer les prochains championnats du monde ISA en 2009 et les prochains Euro-juniors en 2010. «L’avenir se dessine maintenant avec nos jeunes pousses de 12 ans qui, bien encadrés, pourront défendre dignement le Maroc pendant six années encore. En attendant, cette expérience leur donnera une bonne dose de confiance en soi, chose importante pour entamer cette compétition la tête haute», poursuit la FRMSB dans un communiqué. Le Maroc espère marquer d’une empreinte ces championnats d’Europe juniors de surf, surtout que les nationaux évolueront sur les vagues de Taghazout et auront ainsi l’encouragement du public marocain. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour accueillir pas moins de dix nations européennes et 250 personnes entre athlètes, membres et délégations étrangères.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *