Ligue arabe des champions : l’équipe du Wydad brise la malédiction

Ligue arabe des champions : l’équipe du Wydad brise la
malédiction

Samedi, au Complexe Mohammed V, les Wydadis ont offert une importante victoire au public marocain après tant de déceptions. Les Rouges ont su maintenir le précieux point engrangé à l’extérieur pour être les premiers à arriver en finale de cette prestigieuse compétition arabe. Ils étaient surtout conscients de l’ampleur de leur mission. Les Sfaxiens ont entamé la partie en trombe, mais ce n’était que le temps pour les Rouges, soutenus par un large public, de bien se positionner avant de passer à l’action. Les Casablancais sont venus nombreux pour encourager les leurs. Face à des visiteurs vigilants, le point fort des Rouges était surtout leurs contre-attaques. Cette rencontre a également mis aux prises deux entraîneurs de renom, en l’occurrence, Ghazi Laghrairi et Baddou Zaki. Les Tunisiens avaient débarqué à Casablanca avec la volonté de prendre la revanche et de marquer des buts, mais la stratégie  de Baddou Zaki a brouillé leurs cartes. Le match aller s’était soldé par un nul (1-1). Les Wydadis ont dû puiser dans toutes leurs sources et énergie pour venir à bout d’un adversaire qui est venu  à Casablanca avec l’objectif de jouer les trouble-fêtes. Le Duo wydadi composé des incontournables, Mustapha Bidodane et Rafik Abdessamad a réussi à dominer et à menacer à maintes reprises les filets sfaxiens.
Devant une équipe qui dispose d’importantes qualités individuelles, Baddou Zaki, pour renforcer son arsenal offensif a lancé dans le bain Hicham Jouiâ en remplacement du défenseur Ouali Alami. En vain, les deux équipes ont terminé la première partie sur un score blanc.
Après la pause, les coéquipiers du capitaine Hicham Louissi ont appuyé davantage, parvenant à trouver la brèche grâce à Hicham Jouiâ qui, suite à une belle combinaison avec Rafik Abdessamad et le Béninois Louis Pascal, s’est démarqué en pleine surface de réparation adverse pour donner l’avantage aux siens (55è). La situation s’est compliquée du côté des Tunisiens alors que les Wydadis ont repris confiance et doubler les assauts pour multiplier la mise. L’accrocheuse équipe tunisienne s’est montrée plus décidée à revenir au score et arracher la qualification, mais ils étaient plus précipités. Au temps additionnel (90e+4), Bidodane, balle au pied, a pris de vitesse la défense adverse pour battre le portier tunisien.
Au passage, le Wydad a mis un terme à l’hégémonie des clubs tunisiens imposée sur leurs homologues marocains ces dernières années. Il a aussi mis un terme aux séries de contre-prestations des équipes nationales face à leurs homologues africains, citons entre autres, l’équipe des FAR et du MAS.
Les Rajaouis avaient quitté bien avant la compétition arabe. Le Wydad a ainsi assuré, pour la deuxième année de suite, sa présence en finale de la Ligue des champions arabes de football. Zaki a déclaré à l’issue de la rencontre : «la rencontre a été dominée par le travail tactique des deux entraîneurs. L’équipe qui était la plus en place et qui observait au mieux les consignes du coach est celle qui l’a emportée». Les Casablancais joueront la finale aller devant leur public le 9 mai 2009, avant de se déplacer pour le match retour, le 21 du même mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *