Ligue arabe : les clubs marocains en force

Ligue arabe : les clubs marocains en force

Après les compétitions africaines, où sont engagés le Raja, pour la Champions’ League et les FAR, pour la coupe de la CAF, deux autres clubs marocains font également leur entrée dans une compétition régionale. Cette fois, c’est dans le cadre du championnat de la Ligue arabe des clubs champions.  Un championnat dont les matches aller sont programmés du 12 au 14 septembre. La phase retour est prévue du 26 au 28 du même mois. Le Wydad et le Raja de Casablanca ainsi que l’Olympique de Safi (OCS) affichent de grandes ambitions dans cette compétition qui fait parler d’elle plus par le montant des primes et prix accordés aux clubs participants et à l’heureux gagnant, le championnat étant doté de 5,4 millions de dollars, que pour la qualité du jeu et des équipes.
De quoi gagner doublement en importance. L’équipe de l’Olympic de Safi (OCS) n’a d’ailleurs pas raté l’occasion. En Algérie, la révélation de la saison dernière du championnat national (GNFE-1) a remporté une nette victoire contre Borj Bouaririj (0-3), dans un match disputé lundi après-midi, pour le compte du 1er tour de cette compétition. Première sortie de l’équipe dans ce genre de manifestation pan-arabe, l’OCS a tranché d’entrée. Les premières minutes du match ont été décisives. Kamal, à la cinquième minute, et «Chicha», à la 15ème, ont d’office donné une bonne longueur d’avance aux Marocains.
Le club comme le public de Borj Bouaririj, venu nombreux ce jour-là au stade du 20 Août n’a eu d’autre choix que de regarder passivement une équipe safiote des grands jours. Suivant une tactique  qui s’est montrée efficace, les protégés de l’entraîneur Aziz Lamri ont su dominer la rencontre de bout en bout, menant des offensives qui, quand elles n’inquiétaient pas sérieusement la défense adverse, se soldaient par des buts. Des réalisations dont la dernière, marquée à la 60-ème minute a été synonyme de K.O qui a mis fin à tout espoir des Algériens de revenir dans la rencontre. En plus du résultat probant remporté par les Safiotes, ces derniers ont également brillé par l’art et la manière avec lesquels ils se sont imposés devant des adversaires qui n’ont à aucun moment inquiété le gardien Brazi. Avec un tel score, l’Olympic de Safi est en posture d’envisager avec sérénité le match retour, qui se jouera dans deux semaines, pour pouvoir continuer son parcours. Prochain sur la liste des clubs marocains engagés dans cette compétition, le Wydad de Casablanca, arrivé lundi à Tripoli, et qui doit affronter ce mercredi l’Ittihad libyen, en match aller du premier tour. Aux côtés du Wydad et de Safi, l’autre club marocain engagé dans cette compétition, qui en est à sa troisième édition, est le Raja de Casablanca.
Le Raja qui fera le voyage en Syrie pour y affronter l’équipe d’El Wahda. Facile sur le papier, cette compétition n’en présente pas moins un défi de taille pour les clubs marocains.  La saturation de leur groupe, qui lutte sur plusieurs fronts, risque de s’avérer fatale, les joueurs pouvant être incapables d’assumer leurs différents engagements, faute d’effectif suffisant ou de bonne gestion de l’élément humain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *