Ligue des Champions : Le Real mate l’Ajax

Ligue des Champions : Le Real mate l’Ajax

Le Real Madrid, après avoir été bousculé en début de match, a facilement disposé de l’Ajax Amsterdam (3-0) lors de la 2e journée de phase de groupes de la Ligue des Champions, mardi au stade Santiago-Bernabeu. Les Madrilènes, seule équipe à deux victoires, occupent la tête du groupe D, devant Lyon qu’ils recevront le 18 octobre pour un rendez-vous désormais habituel entre ces deux équipes en C1. Pour son dernier match de suspension (mardi, Karanka était encore aux manettes), Mourinho a ménagé deux surprises dans sa composition d’équipe: pour remplacer Pepe, blessé, dans l’axe, le Portugais a choisi le jeune Raphaël Varane, dont c’était à 18 ans le tout premier match en Ligue des Champions, quatre jours après avoir marqué son premier but en Liga !
Kaka était lui préféré à Di Maria sur l’aile droite, choix judicieux au vu du match réussi par l’ancien Milanais, à la fois passeur et buteur mardi. En dépit de la victoire, tout n’était cependant pas rose dans le bilan du Real Madrid. Les hommes de Mourinho ont ainsi une fois de plus connu une entame de match plus que poussive. Ils ont même été à deux doigts d’encaisser un but aussi rapide que celui de samedi dernier face au Rayo Vallecano: dès les premières secondes, un ballon perdu par Ronaldo se transformait en occasion de but pour l’ailier néerlandais Boerrigter qui voyait toutefois sa frappe repoussée par Casillas (1). Au cours du premier quart d’heure, le Real a continué de montrer un visage tout sauf serein. Au milieu, les visiteurs hollandais gagnaient les duels, donnant ainsi du crédit au jugement proféré par Cruyff avant le match : «le talon d’Achille du Real, c’est son milieu». Pour se remettre dans le bon sens, le Real recourait à son arme favorite: le contre, et même le contre d’école pour ouvrir le score. A partir d’une relance de Ramos partie de la droite, le ballon a transité dans les pieds de Kaka, Ronaldo, Özil et Benzema pour retrouver Ronaldo qui concluait d’une frappe hors de portée de Vermeer (1-0, 25). Libéré, le Real démontrait ensuite qu’en attaque placée, il savait aussi s’y prendre. Ronaldo recevait une longue ouverture de Xabi Alonso et décalait Kaka. Le Brésilien, qui revient au meilleur de sa forme, optait pour la frappe aux 18m du gauche et faisait mouche (41). Il n’avait plus marqué en C1 depuis deux ans quasiment jour pour jour. On retrouvait le Brésilien dans ses œuvres en seconde période: servi dans la surface par Arbeloa, l’ancien Milanais décalait judicieusement vers Benzema dont la frappe, bien que contrée, finissait dans les filets néerlandais (49). Après s’être assuré le gain du match, le Real se contentait de gérer le résultat, s’endormant quelque peu sur ses lauriers. Et il fallait un grand Casillas face à Vertonghen (82) pour empêcher l’Ajax de réduire le score.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *