L’OCS à Fès en conquérant

L’OCS à Fès en conquérant

Le Championnat du GNF-2 repart ce week-end pour une journée de plus, la 24e de la saison. Le bout du tunnel se précise de plus en en plus et les clubs oeuvrent activement pour figurer parmi les heureux élus, qui auront le privilège, mais aussi le mérite de transhumer chez l’élite.
Imbattable, l’Olympic de Safi n’a, à aucune occasion, manqué d’homologuer ce qu’on peut désormais qualifier d’évidence. A chacune de ses sorties, il en fait voir de toutes les couleurs à son adversaire, l’accable et lui arrache la victoire enjolivée des trois points qui l’escortent.
Lors de cette 24e sortie, un match revêt un aspect particulier puisqu’il met aux prises deux formations, aux antipodes l’une de l’autre. En effet, l’OCS, qui trône tout en haut de la pyramide, lève l’ancre chez le Wydad de Fès, club infortuné qui ferme la marche du classement.
L’on appréhende aisément que le rapport de forces est vigoureusement disproportionné. Cela ne veut pour autant pas dire que les locaux sont allés à vau-l’eau. Tant que le ballon circule, la victoire peut être au rendez-vous. Les Fassis se retrouvent cependant dans une situation peu enviable. Eux qui tentent, tant bien que mal, de s’extirper du statut dangereux qui est leur, tombent sérieusement mal face à un adversaire d’une telle envergure. L’OCS qui n’a pas manqué à la règle lors de la 23e journée, en recevant le FUS de Rabat et en lui infligeant une défaite de 3-1, voit son appétit prendre des dimensions démesurées de jour en jour. Cette énième victoire de l’OSC, qui règne sans partage sur la tête du classement, avait porté son compteur à 50 points. Un total très honorable qui pose une foule de problèmes aux poursuivants qui aspirent à le surpasser.
L’Union Touarga Sport, poursuivante directe qui commence à lâcher du lest et qui fut acculée au partage des points la journée précédente, sera hôte chez le Nejm de Marrakech qui, lui, transite par la 7e place. Auteur d’un parcours remarquable depuis le début de la saison, l’UTS s’est endormie sur ses lauriers les deux dernières journées. Lors de la 22e, l’UTS avait essuyé une défaite (1-0) face à la Renaissance Sportive de Berkane.
Ces deux modestes prestations ont eu pour corollaire de laisser la voie libre à l’OCS de prendre le large. Ce qui est chose faite puisque le leader et son dauphin sont à huit longueurs l’un de l’autre. Le troisième courtisant n’est autre le Hilal de Nador, qui se situe à 11 cases de l’OCS. Le HAN affrontera le Rachad Bernoussi, qui occupe la 9e place du classement. Le Racing de Casablanca, qui talonne ce beau monde, disputera sa 23e journée face à la RSB, qui siège à 4 longueurs de la seconde place de relégation. Le RAC partage le même fauteuil que le Difaâ Hassani Jadidi, qui reçoit un club du FUS qui se bat comme il peut pour rester au centre du tableau.
Le Stade Marocain qui partage sa 7e place avec le Nejm reçoit Majd Al-Madina, occupant du second siège éjectable. L’Union de Mohammedia sera à Casablanca pour jouer contre le TAS local, tandis que le Moghreb de Tétouan se déplace chez le Fath de Nador.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *