Lyon et le Real cartonnent

Lyon a poursuivi son parcours sans faute en Ligue des champions de football en allant l’emporter 3-0, mardi, sur la pelouse du Dynamo Kiev alors que Lille a arraché sa première victoire face à l’AEK Athènes 3-1 et peut toujours rêver à une qualification pour les 8e de finale. Le Dynamo Kiev, lanterne rouge, était une victime toute désignée pour le quintuple champion de France qui signe ainsi son 10e succès d’affilée, toutes compétitions confondues, et devient le premier club français à s’imposer dans la capitale ukrainienne.
Les Lyonnais s’approchent ainsi tout doucement d’une qualification pour les 8e de finale qui pourrait devenir mathématique dès la prochaine journée, le 1er novembre, avec la réception du Dynamo, sans doute résigné après ce troisième revers. Le Real Madrid, malmené dans la Liga, s’est, de son côté, bien repris et a consolidé sa 2e place en battant le Steaua Bucarest en Roumanie 4-1. Les Merengues se devaient d’effacer l’affront subi samedi à Getafe en championnat d’Espagne (0-1).
Et l’affaire a été conclue très rapidement puisque le Real a tout de suite pris la direction des opérations sur une tête de Sergio Ramos dès la 9e minute de jeu. C’est ensuite le capitaine Raul qui a doublé la mise en portant à 54 le nombre de ses réalisations en Ligue des champions avant d’être imité par le Brésilien Robinho et le Néerlandais Ruud van Nistelrooy. Lille est peut-être enfin parvenu à se fondre dans le moule de la Ligue des champions. En panne d’attaque et d’audace jusqu’ici, les Dogues ont inscrit trois buts face aux Athéniens, soit un de plus qu’en deux années de présence en C1 jusqu’alors.
Le Losc reste au contact du leader, l’AC Milan, qui, même en infériorité numérique (exclusion de Bonera), a réussi à s’imposer à Anderlecht 1-0 grâce à une magnifique frappe des 30 mètres du Brésilien Kaka.
Arsenal, impressionnant de maîtrise depuis le début de l’épreuve, est tombé de son piédestal en Russie et cède la première place du groupe G au CSKA Moscou. Les Moscovites, vainqueurs de la Coupe de l’UEFA en 2005, se sont logiquement imposés 1-0 grâce à un but de leur meneur de jeu brésilien Daniel Carvalho en première période.
Cette première défaite des Gunners depuis le 26 août, toutes compétitions confondues, ne remet nullement en cause leur avenir en C1 mais relance le FC Porto, sans pitié pour Hambourg (4-1) et désormais en embuscade à deux longueurs dans le groupe G. Pour les Allemands, avant-derniers de la Bundesliga et sans succès depuis le début de la saison, même la 3e place qualificative pour les 16e de finale de la Coupe de l’UEFA paraît désormais hypothétique.
Dans le groupe F, les deux clubs britanniques continuent leur cavalier seul. Victorieux du FC Copenhague à Old Trafford 3-0, Manchester United a fait un grand pas vers le prochain tour suivi comme son ombre par le Celtic Glasgow, qui n’a fait qu’une bouchée du Benfica Lisbonne 3-0 grâce notamment à un doublé de Miller.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *