Maroc-Mali : Un véritable test pour les nouveaux

« Ce match revêt une importance particulière, notamment pour les nouvelles recrues qui vont jouer loin de leur pays devant une équipe africaine qui pratique le même style de jeu que le nôtre », a déclaré mardi soir à la MAP Badou Zaki, au terme de la dernière séance d’entraînement des Lions de l’Atlas à Maâmora, avant de mettre le cap mercredi sur Bamako.
Le sélectionneur national faisait allusion à plusieurs joueurs convoqués pour la première fois, tels que Nacer El Kasmi et Abdelaziz Ahnafouf, sociétaires du club allemand du MSV Duisburg (D1), en plus de six joueurs évoluant en championnat national. « Nous nous sommes bien préparés pour cette rencontre amicale car elle permettra aux nouveaux convoqués de s’acclimater avec les conditions de jeu en Afrique et d’acquérir plus d’expériences », a-t-il dit. Ce match ne sera pas une sinécure pour les Lions de l’Atlas, a expliqué le sélectionneur, rappelant la lourde défaite des Maliens (4-0) devant le Maroc en demi-finale de la dernière Coupe d’Afrique des nations en Tunisie. Cette rencontre amicale s’inscrit dans le cadre des préparatifs pour les éliminatoires combinées de la Coupe du monde (Allemagne) et de la CAN (Egypte) en 2006.
Les Lions de l’Atlas débuteront leur campagne par un match à l’extérieur contre le Malawi. Badou Zaki estime que les joueurs sont conscients de ce qui les attend dans ces éliminatoires, précisant qu’il ne faut pas sous-estimer la prestation du Malawi qui a pris le meilleur, la semaine dernière, sur la formation zambienne (2-0).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *