Marseille donne le ton, le Paris SG bafouille

Marseille donne le ton, le Paris SG bafouille

Marseille, sous les projecteurs dans la peau du grand favori, a donné le ton avec le premier but de la saison signé Niang dès la 2e minute, pour s’imposer (2-0) à Grenoble, le PSG concédant le nul à Montpellier, promu réduit à dix (1-1), samedi lors de la 1re journée du Championnat de France. Lyon et ses 72 millions d’euros de recrutement ont arraché le nul au Mans grâce à un but de Lisandro Lopez, également passeur décisif sur le premier but lyonnais (2-2). Rennes, vainqueur 3-0 contre Boulogne, un promu, a pris symboliquement la tête du classement. Bordeaux, champion sortant qui accueille Lens dimanche soir en clôture de cette 1re journée, est prévenu: l’OM version bunker de Deschamps résiste à la pression. Niang est le buteur le plus prolifique en activité de la 1re division française (83 buts avec celui à Grenoble). Claude Puel, après sa première saison, vierge de titre après sept sacres consécutifs, peut pousser un gros «ouf» de soulagement. L’entraîneur de Lyon peut dire merci à Lisandro, une des recrues de l’été (ex-FC Porto), passeur décisif puis buteur. Va-t-il justifier ses 24 millions d’euros au mercato ? Une des surprises de la saison est venue de Monaco, vainqueur sur sa pelouse de Toulouse, un Européen (1-0). Montpellier retrouvait l’élite après cinq ans d’absence. Dès la 33e mi-temps, Jeunechamp a récolté le premier carton rouge de la saison (2e jaune) face au PSG. Le club parisien en a logiquement profité et Giuly a marqué, avant que Spahic n’égalise à la dernière seconde ! Kombouaré, le nouvel entraîneur du PSG, a pu voir depuis les tribunes (il purgeait une suspension datant de la saison passée) que son équipe n’a pas encore réglé tous ses problèmes en terme d’efficacité offensive.
Mais les choses s’arrangeront peut-être quand Hoarau, encore ménagé après ses soucis d’adducteurs, reviendra, peut-être pour la première du PSG au Parc face au Mans la semaine prochaine. Par ailleurs, il faut aussi signaler la première boulette de gardien, qui est revenue au portier de Nancy, Bracigliano, qui avait été relégué sur le banc à la fin de la saison passée. Heureusement, Nancy s’est largement imposée à Valenciennes (3-1). Le premier «boulet de canon» de la saison est signé Traoré (Nice) à Saint-Etienne, battu 2-0. ça commence mal pour les Verts. A Sochaux, Sverkos a commencé à compenser l’absence d’Erding (parti au PSG) avec
le but de la victoire à Auxerre (1-0).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *