Mehdi et Samira Bennani : Telle mère, tel fils

Mehdi et Samira Bennani : Telle mère, tel fils

Il n’a que 20 ans et pense à disputer les courses de Formule 1. Un rêve qui est en train de se réaliser pour Mehdi Bennani, pilote automobile marocain qui est en train de faire des ravages en Asie. Ce jeune prodige des sports automobile marocains connaît une saison extraordinaire. Il s’est illustré dans la formule BMW Asie en se classant troisième au classement général au sein de l’écurie Meritus. Un classement dû à une quatrième position à Bahrein, une deuxième en Malaisie et une troisième en Thaïlande. Son objectif est de terminer sur l’une des trois marches du podium de cette catégorie. Un pas de plus vers la Formule 1. Les performances de Mehdi Bennani sur les podiums asiatiques ont même attiré l’attention de recruteurs des grandes écuries de la F 1. Parmi eux, Eddie Jordan, patron de la célèbre écurie du même nom. Il voudrait qu’il soit pilote titulaire pour l’année 2005 en Formule 1, selon des informations parues sur des sites spécialisés.
Pour mettre toutes les chances de son côté, le jeune pilote marocain compte prendre part, le 12 septembre prochain, au départ d’une course en Belgique à bord d’une voiture de Formule 1 (500 chevaux) en vue de mieux préparer le prochain championnat du monde. Mais la route vers F 1 n’est pas du tout balisée et demande énormément d’efforts et de sacrifice.
Mehdi Bennani en est conscient. « L’aventure de Formule I n’est pas chose acquise d’avance, mais exige des entraînements intenses et des ressources financières. C’est une course différente de la BMW et je dois me concentrer sur des rodages de bolides de 500 à 600 chevaux », a-t-il déclaré dans des propos relayés par l’agence MAP.
Les ambitions de Mehdi Benani ne s’arrêtent pas là. Il ne veut pas uniquement devenir le premier pilote arabe à disputer les courses de Formule 1. Le jeune pilote caresse un autre rêve, celui de prendre part au mythique Paris Dakar, aux côtés de sa mère pour devenir le premier équipage marocain à se lancer dans cette aventure mécanique qui sillonne régulièrement le Sud du Royaume. « Nous avons décidé de nous inscrire dans ce prestigieux rallye et devenir ainsi la première équipe marocaine à y prendre part mais aussi à réaliser un inédit engagement avec un tandem formé de la mère et du fils », a indiqué La mère de Mehdi, Samira Bennani. Cette dernière n’est pas une inconnue du monde des sports automobiles au Maroc. Cette pilote, unique femme arabe et africaine championne de course auto sur circuit de vitesse fermé, peut se targuer d’avoir remporté pas moins de 40 victoires depuis sa première course en terre battue à Benslimane en 1988.
Le duo, excité de se lancer dans cette aventure euro-africaine, est déterminé à aller jusqu’au bout de son rêve.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *