Mohamed Dardaki, président de l OCK

Mohamed Dardaki, président de l OCK

L’assemblée générale de l’OCK, tenue au cercle de l’OCP, à Khouribga, a connu un véritable coup de théâtre. En présence du comité, adhérents, des correspondants de la presse et autres représentants de la ligue de Tadla et des autorités locales, Mohamed Dardaki, président de l’équipe, a annoncé clairement et sans ambiguïté aucune, sa réelle intention de démissionner de son poste. Une annonce du moins stupéfiante pour les uns mais prévisible et attendue pour les autres. Ces derniers ont jugé la démission justifiée, argumentant que les conditions de travail deviennent de plus en plus intenables. Aussi, et suite à la lecture des rapports moral et financier, le président a refait l’historique de la saison dernière qui était difficile pour l’équipe qui a failli être reléguée, si ce n’est la conjugaison des efforts de tous les intervenants qui a permis, tant bien que mal, de sauver finalement les meubles.
Par ailleurs, lors des débats qui ont suivi la lecture des deux rapports, plusieurs autres points chauds ont été soulevés, notamment le choix de l’entraîneur, les départs et les recrutements des joueurs.
Quant à la gestion financière, «elle est irréprochable, et celui qui en doute ou détient une preuve de malversation, n’a qu’à s’adresser au tribunal. Le message est donc clair pour celui qui a soulevé cette question». Telle a été la réplique du président Dardaki à certains membres contestataires qui ont soutenu des remarques ayant trait à ce chapitre.
Après l’approbation des rapports moral et financier, l’assemblée a procédé à l’élection du tiers sortant, avec, à l’unisson, la reconduction de Dardaki à la présidence du club.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *