Mondiaux 2007 : 24 athlètes marocains aux demi-finales

Mondiaux 2007 : 24 athlètes marocains aux demi-finales

Un niveau prometteur pour l’équipe nationale aux championnats du monde qui se tiennent actuellement à Osaka, au Japon. La majorité des athlètes marocains a, en effet, rempli sa mission avec succès en décrochant la qualification pour les tours de la demi-finale d’un bon nombre de compétitions.
Les trois Marocains engagés dans le 800m, Amine Laalou, Yassine Bensghir et Mohcine Chehibi se sont qualifiés aux demi-finales, jeudi.
Laalou a survolé la première série du 1er tour dans un temps de 1mn 46:00, devançant l’Américain Nick Symmonds, auteur d’un chrono de 1:46.16, et le Brésilien David Kleberson (1:46.17).
Bensghir et Chehibi ont obtenu leur billet en terminant en 4ème position des séries 5 et 6 avec des temps respectifs de 1:45.90 et 1:46.16.
La jeune athlète marocaine, Meriem Alaoui Selsouli, s’est aisément qualifiée pour la finale du 1500 m, mercredi, en emmenant la course du début jusqu’à la fin. Confiante et forte, elle a ainsi préféré s’éloigner de ces adversaires pour éviter tout incident de parcours. Une tactique qui lui a permis de boucler la distance avec le même rythme en 4: 09.05, terrassant au passage la Bahreïnie Maryam Yusuf Jamal qui, elle, a terminé deuxième avec un chrono de 4:09.47. Et sur le 5000 m, Meriem Alaoui Selsouli s’est retirée de la course.
Les deux autres Marocaines, engagées dans cette épreuve, à savoir Siham Hilali et Bouchra Chaabi, ont, par contre, quitté la compétition. Hilali est arrivée en dernière position de la série 2, alors que Chaabi a fini 6e dans la série 3.
Au total, 24 athlètes disputeront les demi-finales, prévues ce vendredi à partir de 11h05 GMT. La finale aura lieu, quant à elle, dimanche.
Ainsi, sur le 3000 steeple dames, Hanane Ouhaddou a passé ce cap avec délicatesse. Elle a su, en fait, négocier une course rapide qui n’était pas une balade de santé. Décrocher la qualification était bien entendu son objectif, mais il lui fallait aussi ne pas épuiser toute son énergie. La championne marocaine a talonné de près le groupe d’athlètes qui était en tête de la course, composé de la Roumaine Cristina Casandra, de la Russe Yekaterina Volkova, de la Française Sophie Duarte et de la Kenyane Ruth Bisibori Nyangau avant d’accélérer au finish. Ouhaddou, 25 ans, a ainsi terminé troisième de la série 1 sans gaspiller trop d’énergie. Elle a bouclé la distance en 9: 30.61.
Hanane Ouhaddou n’a pas eu de chance sur le 3000 m steeple. La jeune athlète a terminée neuvième durant la finale de cette épreuve. Pas de chance aussi pour Lamiae Lhabze disqualifiée après avoir terminé sixième dans la cinquième et dernière série de l’épreuve du 400 m haies.
Hasna Benhassi a offert, mardi, au Maroc sa première médaille aux championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent à Osaka (Japon). Toujours aussi impressionnante, la championne marocaine a négocié une finale du 800 m dames de manière éminemment magistrale en terminant en deuxième place. C’était une course hyper rapide, emmenée dès le début par l’intrépide Janeth Jepkosgei. Benhassi a réalisé un chrono d’une 1mn 56:99. La Kenyane, elle, a réussi la meilleure performance de l’année (1: 56.17).
L’athlète marocain Youssef Baba a fini, mercredi, dans la dernière position, dépassé par le tempo imposé par l’Américain Bernard Lagat à la finale du 1500m des Mondiaux-2007 à Osaka. L’autre Marocain engagé dans cette finale, Mohamed Moustaoui, a, pour sa part, quitté la compétition après avoir terminé septième de la série 1. Et sur le 10.000 m, Khalid El Amri, unique Marocain qui a pris le départ de cette finale, n’a pas terminé la course. Il a préféré abandonner en milieu de parcours. C’est l’Ethiopien Kenenisa Bekele qui a été sacré champion du monde du 10.000 m pour la 3è fois consécutive.
                                         

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *