NBA : une sévère défaite des Phoenix

Les joueurs de Phoenix, avec leur ailier Boris Diaw, ont été sévèrement battus par les Los Angeles Clippers 122 à 97 lors du match N.2 de la demi-finale de la Conférence ouest du championnat nord-américain de basket-ball (NBA), mercredi à Phoenix (Arizona). Dans la Conférence est, Miami a battu New Jersey 111 à 89. Les deux équipes égalisent 1 victoire à 1 dans cette série au meilleur des 7 matches. Moins en vue que lors des précédentes rencontres avec Phoenix, Diaw s’est contenté de 14 points (6/8 aux tirs) ajoutés à 3 rebonds et 5 passes en 38 minutes sur le parquet. Ce revers à domicile des Suns, qui n’ont mené que lors des 30 premières secondes du match (2-0), permet aux Clippers de revenir à 1 victoire partout dans cette série au meilleur des 7 matches, avant le match N.3 vendredi à Los Angeles. Les coéquipiers du MVP canadien Steve Nash, qui paient leur 1er tour à rallonge, ont aussi été surpris par un réveil collectif des Clippers. Alors que les Californiens avaient compté presque uniquement sur le seul Elton Brand (40 points, 9 rebonds) lors du premier match, ils sont cette fois six joueurs à avoir inscrit plus de 10 points. La meilleure illustration est la performance du duo Mobley-Kaman. Auteurs de 11 points à eux deux lors du premier match, ils ont cette fois inscrit 37 points.
Le pivot Chris Kaman, vis-à-vis de Boris Diaw, encore reconverti au rôle de pivot, a inscrit 14 points et pris 16 rebonds. Outre le fait d’avoir bien muselé Steve Nash (14 points et 8 passes), les Clippers ont pu s’imposer grâce à leur outrageuse supériorité au rebond.  Sans véritable tour de contrôle, les Suns ont totalement abandonné ce secteur en prenant 26 rebonds contre 57 à leurs rivaux. Cette domination a permis aux Californiens de capitaliser sur ces ballons récupérés au-dessus du panier. Dès le début de la rencontre, les Clippers prenaient l’ascendant en menant 32-15 après 10 minutes de jeu. Rapidement, l’écart se stabilisait autour de 15 points (38-22 au 1er quart-temps et 65-51 à la mi-temps), avec des joueurs de l’Arizona inhabituellement maladroits (20 sur 43 à deux points et 4 sur 12 à 3 points en 1re période). La seconde période ne changeait rien. Au contraire, puisque l’avance oscillait plutôt autour des 20 points (98-79 après 3 quart-temps). Sachant la bataille perdue, l’entraîneur des Suns Mike d’Antoni décidait alors de reposer ses titulaires en vue du déplacement en Californie pour les matches N.3 et 4, vendredi et dimanche.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *