octobre 23, 2018

 

Quarts de finale de la Coupe du Trône : Des matchs à couteaux tirés

Quarts de finale de la Coupe du Trône : Des matchs à couteaux tirés

Il semblerait que le Wydad avait cruellement besoin d’un changement. Lui qui est resté sur une série de cinq matchs sans succès, parvient en Coupe du Trône à vaincre le signe indien.

Décidément, l’Ittihad de Tanger continue de manger son pain noir. Au niveau de la Botola Maroc Telecom, le champion en titre n’arrive pas à s’imposer. Après quatre journées, il n’a pu récolter que trois points sur  12 possibles.  Ce manque de réussite le poursuit en coupe.

Lors du choc qui l’a opposé mercredi soir au Wydad de Casablanca pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe du Trône, il a été battu sur le score de 2 buts à 0, confirmant ainsi son état fébrile.

Sous la houlette de Ahmed Ajlani, fraîchement débarqué aux commandes des Hercules, l’IRT aura besoin d’un temps d’adaptation pour se remettre sur les rails.

Tout comme le club du détroit, le Wydad a également vécu des moments difficiles qui l’ont contraint à se séparer de Abdelhadi Sektioui et faire appel au technicien francais René Girard.

Il semblerait que le Wydad avait cruellement besoin d’un changement. Lui qui est resté sur une série de cinq matchs sans succès, parvient en Coupe du Trône à vaincre le signe indien.

Les statistiques sont en plus éloquentes. Il s’agit de la première fois que le Wydad atteint les quarts de finale depuis cinq ans. Il pourra cette fois mettre à jour les statistiques et cibler les demi-finales et la finale qu’il n’a pas atteintes depuis respectivement 6 et 14 ans. Aussi, le titre n’a plus été remporté depuis 17 ans. C’est le moment d’ajouter un dixième trophée.

Pour ce faire, il va d’abord devoir se défaire de l’Olympic de Safi, tombeur du HUSA d’Agadir aux tirs au but (4-2). Ce match sera l’affiche de ce nouveau tour. Les Safiots tiennent souvent tête aux grands clubs. Bien que cette rencontre soit programmée à Casablanca, cela ne les rend ni craintifs ni moins offensifs. L’OCS a souvent réalisé de bons résultats même loin de son fief. Parviendra-il à ramener la qualification de la métropole ? Réponse ce dimanche.

Dans les autres matchs, le surprenant Stade Marocain sera aux prises avec le Widad de Fès. Evoluant en division amateur, l’équipe rbatie aura l’avantage de recevoir ce samedi  à domicile au stade Ahmed Chehoud.

Son adversaire est d’une division supérieure mais pourrait bien rencontrer des difficultés pour décrocher le billet qualificatif. En fin d’après-midi, les amoureux du ballon rond national pourront assister à une belle empoignade entre la Renaissance de Berkane et le Difaâ d’El Jadida. Difficile de faire un pronostic lorsqu’il s’agit de deux grandes formations regroupant des joueurs de talent.

Lors de la dernière édition de la Coupe du Trône, la RSB et le DHJ se sont croisés en demi-finale et les Doukkalis s’étaient difficilement qualifiés. En finale ils ont perdu contre le Raja de Casablanca.

RSB-DHJ constitue donc un choc à suivre de très près.

Enfin, le Raja prendra la direction de Oued Zem pour y affronter le club local. Un déplacement périlleux attend donc les Verts. Le RCOZ est une équipe qui s’appuie sur le soutien de son public. D’ailleurs, lors de la saison écoulée, elle ne s’est inclinée qu’à trois reprises, ce qui explique la difficulté de la tâche à laquelle seront confrontés les Rajaouis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *