Raymond Domenech passe aux menaces

Raymond Domenech passe aux menaces

Les joueurs qui font passer leurs intérêts personnels avant ceux de l’équipe de France peuvent s’attendre à des décisions radicales, y compris une exclusion du groupe des 23 avant la Coupe du monde, prévient Raymond Domenech. Pour ne pas revivre la situation de l’Euro 2008, quand des tensions entre joueurs de différentes générations avaient pesé sur la vie des Bleus, éliminés dès le premier tour, le sélectionneur français se dit prêt à se priver de certains joueurs dès l’annonce de sa liste des 23, le 11 mai. «La leçon (de l’Euro 2008), c’est qu’ils doivent être intelligents et dépasser leur ego pour penser que c’est l’équipe qui compte, pas eux. S’ils n’ont pas compris ça, je mettrai des coups de fusil», déclare Raymond Domenech dans une interview publiée mardi par L’Equipe. Le sélectionneur dévoilera sa liste de 23 joueurs le 11 mai, mais la Fédération internationale de football (Fifa) a donné jusqu’au 1er juin pour obtenir des pays qualifiés à la phase finale du Mondial en Afrique du Sud leur liste définitive. Prié de dire si un joueur au comportement jugé nuisible pour l’équipe pourrait être écarté entre ces deux dates, Raymond Domenech répond: "C’est possible. Le vrai problème, encore une fois, c’est que chacun dépasse son ego. Je leur ai déjà dit, je peux le redire, insister. Mais à un moment, il faut agir." Il assure qu’il n’aurait pas d’état d’âme à écarter un ou plusieurs joueurs, même talentueux, dès l’annonce de sa liste des 23, pour l’exemple. «Si tu ne peux pas dépasser ton cas personnel, tu n’es pas un joueur de talent», assène-t-il. Raymond Domenech juge que la situation des Bleus n’est "pas rassurante" à deux mois de leur premier match de Coupe du monde le 11 juin contre l’Uruguay. «Je suis réaliste et oui, c’est compliqué (…) Quand on a autant de blessés et de joueurs qui ne jouent pas à cette période, ce n’est pas rassurant», dit-il. Le sélectionneur exprime cependant sa "confiance" en Thierry Henry, qui ne joue pourtant quasiment plus à Barcelone. Il affirme également que, s’il devait composer sa liste de 23 joueurs dès à présent, Patrick Vieira en ferait partie. Il rappelle cependant la règle qu’il a lui-même fixée: pour participer à la Coupe du monde, il faudra être apte le 18 mai, quand débutera la préparation. Vieira, dont les dernières saisons ont été perturbées par les blessures, n’a plus disputé de match officiel avec l’équipe de France depuis une défaite 1-0 contre l’Ecosse en septembre 2007. Il n’a participé qu’à un seul match des Bleus en 2009, une défaite 1-0 contre le Nigeria en juin en match amical. Pour Raymond Domenech, il revient aux joueurs de prendre leurs responsabilités s’ils veulent réussir une bonne Coupe du monde. «Les accouchements difficiles font parfois de beaux bébés», espère-t-il.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *