Reda Riyahi : «Les bons résultats du DHJ sont le fruit d’un travail collectif»

Reda Riyahi : «Les bons résultats du DHJ sont le fruit d’un travail collectif»

ALM : Vous évoluez au sein du Difâa d’El Jadida depuis quatre années. Est-ce que vous n’avez pas reçu d’offres d’autres clubs ou n’avez-vous pas l’intention de changer de club ?
Réda Riyahi : Je m’entends très bien avec les joueurs jdidis ainsi que le staff technique. D’ailleurs j’ai passé quatre ans avec eux. Aussi, l’équipe du Difaâ fournit actuellement de bons matchs. Les joueurs livrent du vrai jeu. Je pense que notre classement à la première place avec l’équipe des militaires le prouve. D’autre part je tiens à vous signaler que je n’ai reçu aucune proposition pour changer de club.

Récemment, plusieurs clubs du championnat national ont avancé qu’ils étaient victimes d’erreurs d’arbitrage. Qu’en pensez-vous ?
Un match de football est composé de plusieurs facteurs fondamentaux dont notamment l’arbitre, les joueurs, l’entraîneur et le public. Ceux-ci doivent s’unir correctement pour réussir un match de football. Si un élément n’accompli pas parfaitement sa tâche, cela aura un impact négatif sur le bon déroulement de tout événement sportif. Les erreurs de l’arbitrage représentent un obstacle qui interrompt le bon déroulement du jeu. Elles peuvent transformer le match en des champs de bataille, surtout si les supporters présents sur les lieux contestent pas la décision du corps arbitral. Je tiens à rappeler que plusieurs actes de vandalisme sont dus, parfois, à de mauvaises interprétations arbitrales. De nombreux incidents anti-sportifs ont eu lieu. Et c’est vraiment dommage !
 
Comment voyez-vous la décision prise par la Fédération royale marocaine de football à l’encontre de l’entraîneur du Wydad Baddou Zaki et du joueur rajaoui Mohcine Metouali ?
Je pense que l’entraîneur du Wydad Baddou Zaki ne mérite pas le jugement de suspension d’un an avec sursis qui lui a été infligé, par contre, l’amende de 60.000 dirhams est tout à fait raisonnable. Concernant le comportement du joueur du Raja, Mohcine Metouali, il est inadmissible et contraire aux bonnes mœurs du sport. À mon avis, l’amende et la suspension qui ont été décidées à son encontre sont deux décisions judicieuses. Cette sanction est logique car le respect du public est primordial. Et je pense qu’il profitera de cette leçon dans sa vie professionnelle.

Puisque vous êtes le capitaine du club du Difaâ d’El Jadida. À votre avis, quel est le secret des bons résultats qu’enregistre votre club, notamment au championnat ?
La réussite de l’équipe du Difaâ résulte d’un travail collectif, de la vivacité des joueurs ainsi que de l’effort de l’entraîneur François Bracci. Ce sont des facteurs qui ont contribué à la bonne marche du club. Maintenant, nous sommes ambitieux et nous nous préparons à vif pour maintenir notre rythme, satisfaire notre public et réaliser un exploit par rapport aux années dernières.

Vous n’avez pas été convoqué lors du match Maroc-Libye. Quelle en est la raison à votre avis ?
Je crois que l’entraîneur de l’équipe nationale des locaux ne cherche pas des joueurs de renom ou bien des joueurs de grande expérience. Il cherche les jeunes talents qu’il veut former pour qu’ils accèdent facilement à l’équipe nationale A. Je crois que c’est une bonne démarche. Il est important de donner l’occasion à des joueurs locaux pour qu’ils montrent leur talent et leur prouesse dans des événements continentaux ou internationaux comme le Championnat d’Afrique des joueurs locaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *