octobre 19, 2018

 

Rugby : La France éliminée

Le vent de Dublin n’a pas réussi aux Français. Samedi à Lansdowne Road ils ont essuyé leur deuxième défaite au Tournoi des VI nations. Leurs adversaires du jour, les Irlandais ont eu le dernier mot (15-12) dans une rencontre décevante à tous les niveaux. Les Bleus n’ont pu rééditer leur exploit datant du 6 avril 2002 quand ils ont balayé ces mêmes Irlandais 44-5 à Saint-Denis.
Fautes de main, manque de vivacité et mauvais choix en tous genres ont ponctué cette rencontre qui s’est résumée à un duel entre les deux buteurs, Humphreys l’Irlandais et Gelez, le Français. Ce dernier n’a pourtant pas brillé. Pour la première fois depuis 17 matches, le XV de France n’a pas inscrit le moindre essai. « On a péché sur des fautes techniques individuelles. Trop d’en-avant, de mauvaises passes », commente Dimitri Yachvili capitaine de l’équipe des Bleus, remplaçant Fabien Galthié, blessé. Le XV de France a été mené en permanence tout au long du match. A la mi-temps, il comptait neuf points de retard (12-3). Les choses n’ont pas beaucoup changé à la reprise. Les Français n’ont pas profité d’une baisse de régime des Irlandais, peu convaincants, même s’ils ont réussi à inscrire quelques points grâce notamment à deux pénalités de Gelez à la 52ème minute.
Invaincu depuis le début de la compétition, le XV irlandais se dirige droit vers une finale contre l’Angleterre, le 30 mars. Le Grand Chelem pourrait en être l’enjeu. Les Irlandais, qui ne l’ont pas remporté depuis 1948, doivent battre auparavant le Pays de Galles, le 22 mars. Dans le dernier match de la journée, l’Angleterre devait affronter l’Italie dimanche à Twickenham. Les co-équipiers de Jonny Wilkinson devraient logiquement remporter leur troisième succès de la compétition. Même si les Italiens ont réussi une bonne entrée en jeu comme l’atteste leur victoire face aux Gallois en ouverture du Tournoi, ils ne devraient pas peser lourd face aux Anglais, d’autant que Diego Dominguez et Alessandro Stoïca sont absents. Dans l’autre match de la journée, l’Ecosse a battu le Pays de Galles 30 à 22 au stade Murrayfield à Edimbourg. La victoire a été acquise en première mi-temps (20-10).
Les Ecossais ont retrouvé ainsi des couleurs après leurs deux défaites initiales. Ils ont marqué trois essais dont un en fin de match par le biais de Chris Paterson, auteur de 20 points. Leur succès plonge un peu plus dans le désarroi des Gallois, qui ferment la marche au classement général avec zéro point. Ils se sont pourtant montrés menaçants en fin de match puisqu’ils ont manqué deux essais avant le coup de sifflet final par Taylor et Rhys Williams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *