Seules les disciplines individuelles promettent

Seules les disciplines individuelles promettent

Du 8 au 24 août 2008, Pékin recevra ses Olympiades. Elle devra accueillir les grands sportifs internationaux des quatre coins du monde avec une seule ambition: conquérir des titres pour faire partie de l’histoire du sport international. Une fois de plus, l’athlétisme marocain a confirmé sa réputation de locomotive du sport national. Il s’est taillé, au cours de la dernière édition des jeux panarabes du  Caire, la part du lion avec 10 médailles d’or, 8 d’argent et 4 de bronze. Mais sans pour autant effacer la déception née du vide retentissant des Mondiaux d’Osaka, d’où le Maroc n’est revenu qu’avec une seule médaille en argent, œuvre de Hasna Benhassi sur le 800m. L’équipe nationale sera présente à Pékin avec une forte délégation composée, au marathon de Jawad Gharib. Seront également présents Amine Lâalou, Hanane Ouhadou et Abdelkader Hachlaf aux côtés d’autres qui ont brillé en Egypte. Le Taekwondo marocain sera au rendez-vous à travers ses incontournables Abdelkader Zrouri, Mouna Benabderrasoul et Ghizlane Toudali. Le judo a aussi son mot à dire au cours des J.O. L’équipe nationale avait  décroché trois médailles d’or, lors du Tournoi international de judo tenu les 17 et 18 mai en Afrique du Sud. Les trois médailles ont été décrochées par Fatima Ait Ali (57 kg), Salima Baâzizi (78 kg) et Rachid Rguig (66 kg). Les judokas marocains ont également récolté deux médailles d’argent et trois de bronze, lors de ces compétitions qualificatives pour les Jeux Olympiques. Les médailles d’argent ont été remportées par Fatima Zahra Chakir et Aida Ali Oualla, alors que celles de bronze ont été obtenues par Hassania Lezaâr, Alae Idrissi et Mehdi El Malki.
 A la différence de celles individuelles, les disciplines collectives n’ont pas répondu aux espérances du public. Dans ce contexte, citons la modeste participation du handball marocain dans la dernière édition des Jeux panarabes, la sélection masculine s’est vue disqualifiée dans les premiers tours. Leur qualification aux J.O pourrait effacer la prestation réalisée en Egypte. L’équipe marocaine  évoluera dans le groupe B, lors des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations de handball messieurs, prévue du 8 au 17 janvier  en Angola. Le sept National aura comme adversaires les sélections d’Egypte, d’Algérie et du Nigeria. Le Maroc, l’Egypte, la Tunisie et l’Angola avaient représenté l’Afrique au dernier Championnat du monde qui s’est déroulé en Allemagne. Les vainqueurs de la CAN-2008 se qualifieront pour les J.O de Pékin. Les cyclistes marocains ont, à leur tour, raté la présence pour les Olympiades. Malgré le triomphe de Adil Jelloul, qui a créé la surprise au tour du Sénégal au mois de septembre dernier, quand il s’est emparé du maillot jaune, ou encore, la belle performance d’Atika Sabid qui a décroché la médaille de bronze au Championnat du monde en Afrique du Sud, en juin 2007. Les cyclistes seront absents pour causes administratives et techniques. Au football, les Lionceaux de l’Atlas ont  échoué, aux tours  éliminatoires,  à récolter les points qualificatifs. Alors que la sélection nationale féminine reste sur élimination difficile à digérer en qualifications pour  la CAN 2008 prévue en Guinée équatoriale. Ce résultat a incité la Fédération royale marocaine de football à créer un premier centre «sport-étude» dédié à la formation de jeunes footballeuses.  Par ailleurs, les clubs du  GNFE1 devront, en cette année 2008, constituer leurs équipes féminines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *