Suprématie du football latin

Suprématie du football latin

L’Italie n’en croyait pas à ses yeux, ni son football d’ailleurs. Mine de rien, les Italiens ont, en fait, réalisé le résultat le plus saillant de cette soirée. Pour la première fois depuis 48 ans, l’Italie est parvenue à battre l’Allemagne… en Allemagne. Le but salvateur a été l’oeuvre de Christian Vieri, dit « Bobo », son 18e but en 32 matches. Une soirée hautement décevante pour l’Allemagne, qui a non seulement perdu son match, mais elle a aussi perdu la tête du groupe 5, au profit de l’Islande, victorieuse aux Iles Féroé (2-1). N’en revenant pas, le sélectionneur italien, Giovanni Trapattoni, s’était exclamé : «J’ai une équipe à me friser les moustaches», faisant référence à la prestation, en première mi-temps, de son trio magique Del Piero-Totti-Vieri. Suprématie qui a été confirmée après le retour des vestiaires, lorsque les Azzurri ont démontré qu’ils n’avaient rien perdu de leur ardeur. Un retour qui a eu pour ricochet de mettre fin aux doutes de Trapattoni quant à la qualification de ses poulains à l’Euro-2004. Le pays de Galles, principal rival des Azzuri, a subi un sérieux revers à Belgrade contre la Serbie-Monténégro (0-1). Notamment que le pays de Galles ne compte plus que 2 points d’avance dans le groupe 9 des qualifications à l’Euro-2004, et, de surcroît, il doit rendre visite à l’Italie le 6 septembre. La France également a fait très bonne figure lors de cette soirée footbalistique. En effet, à l’inverse du match stérile Belgique-Pays Bas (1-1), marqué par deux exclusions et un but égalisateur du néo-Munichois Roy Makaay, la France a réussi une bonne sortie (2-0) chez le leader du groupe 10, la Suisse. Toujours est-il que le principal adversaire des Helvètes, la Russie, n’est pas mieux lotie après avoir concédé une surprenante défaite à domicile contre Israël (2-1), poussant un peu plus Gazzaev vers la sortie. Cependant, le héros de la soirée est sans doute Mutu, qui est allé donner une leçon à Andreï Shevchenko et ses coéquipiers ukrainiens à Donetsk. En effet, grâce à un doublé de son attaquant vedette Adrian Mutu (30e, 47e), la Roumanie est allée obtenir un beau succès (2-0) face à l’Ukraine. Troisième lors du dernier Mondial, la Turquie, également, n’a pas failli à la confirmation de son aplomb. Les Ottomans se sont en effet imposés, sans difficulté apparente, contre la Moldavie (2-0), grâce à un nouveau but de Nihat. À noter aussi la bonne performance des Grecs, qui sont allés s’imposer en Suède (2-1), après que ces derniers furent les premiers à ouvrir le score. Par ailleurs, l’Argentine est difficilement venue à bout de l’Uruguay (3-2), à Florence en Italie. L’affrontement sud-américain sur le sol européen a, en définitive, tourné à l’avantage des Argentins, menés pourtant à deux reprises au score.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *