Tiraillement entre Van Gaal et Rivaldo

Le divorce entre le champion du monde Rivaldo et son club espagnol de FC Barcelone continue de susciter beaucoup de réactions. Depuis l’annonce dimanche du départ de l’international brésilien du club catalan, les choses vont mal au sein du Barça. Entre Rivaldo et son ancien entraîneur, Luis Van Gaal, par exemple, l’heure est aux échanges d’accusations.
Le dernier épisode de la «guerre des mots» entre les deux hommes est la réponse du Brésilien, consultable sur sa page web, aux propos de Luis Van Gaal qui a déclaré mercredi à la presse à Nyon (Suisse) que l’attitude de Rivaldo avait changé depuis ses récompenses de 1999, allusion faite à son titre de meilleur joueur, élu par la FIFA, et celui du Ballon d’or. «Si Rivaldo avait montré la même attitude et le même engagement (après ses récompenses de 1999), j’en aurais voulu», a affirmé le Néerlandais, tout en niant que le départ du champion du monde soit dû à des divergences avec lui. Selon le directeur sportif et entraîneur du Barça, Rivaldo a demandé «15 jours de vacances en plus».
Moment mal choisi. Car, selon Luis Van Gaal, le match le plus important pour le FC Barcelone en ce début de saison est «celui de la phase de qualification pour la Ligue des champions», qui devrait se jouer le mois prochain. L’entraîneur néerlandais, contesté en Espagne pour avoir laissé partir le champion du monde, a fait savoir qu’il assume sa responsabilité dans la résiliation du contrat. «Il était logique qu’il y ait un conseil technique. Pour moi, pour le Barça et pour Rivaldo, la meilleure solution était qu’il quitte le club», a-t-il déclaré. Cependant, il est revenu pour déclarer n’avoir qu’une «partie de cette responsabilité, le dernier mot appartenant au président», renvoyant ainsi la balle au très contesté Joan Gaspart, qui n’est autre que le président du FC Barcelone. Les déclarations de Luis Van Gaal à Nyon ont rendu plus tendues ses relations avec l’ex-joueur de la Corogne. Ce dernier n’a pas hésité une seconde pour donner la réplique au coach du Barça par l’intermédiaire de sa page web. «Van Gaal me fait pitié.
Il envie Rivaldo parce que j’ai été champion d’un tournoi (le Mondial 2002) où il n’a même pas pu aller, alors qu’il avait une des meilleures sélections de la phase de qualification».
Le Brésilien faisait ainsi allusion à la non-qualification des Pays-Bas, entraînés par Luis Van Gaal, pour la Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon, avant de revenir sur le passé de ce dernier. «Moi aussi je voudrais voir le Van Gaal d’avant mon prix, celui qui fut champion d’Europe et de plusieurs championnats, et non pas celui qui a été incapable de qualifier les Pays-Bas pour le Mondial», conclut-il. Rivaldo, sollicité par les deux géants du football européen, le Milan AC et le Real Madrid, est actuellement en vacances au Brésil.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *