Botola Maroc Telecom : De belles affiches, même sans derby

Botola Maroc Telecom : De belles affiches, même sans derby

Les aficionados du ballon rond national devront prendre leur mal en patience et ce en raison du report du très attendu derby de Casablanca opposant les frères ennemis, à savoir le Wydad et le Raja.

Les Rouges doivent être psychiquement et physiquement prêts afin de disputer la Coupe du monde des clubs qui se tiendra aux Emirats Arabes Unis du 6 au 16 décembre. Cependant, ceci n’enlève rien à l’âpreté qui marquera les autres rencontres. En effet, samedi, pour le compte de la dixième journée de la Botola Maroc Telecom, le surprenant Olympic de Safi croisera le fer à domicile avec l’AS FAR. Les deux formations sont au pied du podium et totalisent 13 points. Aucun des deux protagonistes ne visera le nul. Seule la victoire calmera leur rage de vaincre, synonyme de maintien dans le peloton de tête.

Le Hassania d’Agadir compte, lui aussi, défendre son fauteuil de leader. Le staff technique du club œuvre pour éviter que le spectre d’une défaite s’installe au sein du groupe. Par moments, les joueurs se sont montrés fébriles, notamment face à l’AS FAR, quand ils se sont laissés rejoindre au score. En déplacement à Khénifra, les Gadiris seront confrontés à un redoutable CAK qui a bien intimidé le Raja lors de la septième journée.
Tout autre résultat que la victoire pourrait coûter au HUSA son fauteuil de leader. Le Difaâ d’El Jadida guettera le moindre faux pas pour s’emparer des commandes. Dauphin, il compte 14 points, à deux unités du leader. En recevant un Olympique de Khouribga sévèrement corrigé par le Wydad sur le score de 5 buts sans riposte, la balance penche du côté jdidi. Si la logique pourrait être respectée à El Jadida, elle ne le sera peut-être pas à Rabat.

Le FUS recevra l’Ittihad de Tanger. Les poulains de Walid Regragui sont en perte de vitesse. Bien qu’ayant exemplairement démarré la compétition, les trois dernières rencontres ont démontré plusieurs imperfections. L’équipe n’a récolté qu’un seul point sur neuf possibles. Concernant l’IRT, il défiera son adversaire du jour avec l’ambition d’enregistrer un deuxième succès d’affilée. Dans les autres rencontres, le Chabab Rif d’Al Hoceima se mesurera à la Renaissance Sportive de Berkane. Celle-ci vient de se séparer de son coach Rachid Taoussi et fera probablement appel au technicien français,  Hubert Velud, qui est sérieusement pressenti pour ce poste. En attendant, la RSB qui s’est retrouvée subitement dans les bas-fonds du tableau est sommée de sauter l’obstacle rifain.

Idem pour le Moghreb de Tétouan. L’arrivée de Youssef Fertout aux commandes a rapidement donné ses fruits certes, mais la Botola est une compétition de longue haleine. Lundi, les représentants de la Colombe blanche disputeront la rencontre à domicile face au Racing Casablanca. Ce dernier possède l’une des défenses les plus faibles du championnat (15 buts encaissés) et ne s’est pas encore montré tranchant. Serait-ce une aubaine ou un piège pour le MAT ? De toute manière, les deux écuries occupent des rangs non enviables et devront impérativement sortir le grand jeu.

En clôture de cette journée, le Kawkab de Marrakech, auteur d’une remontée imprévisible face au FUS lors de la dernière journée, prendra la route à destination de Oued Zem pour y affronter le RCOZ. Occupant respectivement la 5ème et 7ème places avec 13 et 12 points, l’enjeu pour chacune des deux équipes est de creuser l’écart. Une belle empoignade en perspective qui mettra fin à une journée indécise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *