novembre 24, 2017

 

Entretien avec Mohamed Rabii, Champion du monde de boxe: «Une médaille, 16 ans après !»

Entretien avec Mohamed Rabii, Champion du monde de boxe: «Une médaille, 16 ans après !»

Je vais me concentrer sur mes prochains combats. Je ne suis plus comme avant. J’ai acquis beaucoup d’expérience en termes de technique de combat malgré la pression que j’ai subie avant les JO. 

L’aventure de Mohamed Rabii s’est arrêtée au stade des demi-finales des JO de Rio. Le champion du monde qui a visé l’or a perdu lundi son combat face l’Ouzbek Giyasov Shakhram en trois rounds. Rabii avait assuré la médaille de bronze en accédant au dernier carré, après sa victoire aux quarts de finale samedi dernier face à l’Irlandais Donnelly Steven Gerard (2-1). Dans un entretien accordé à ALM, Mohamed Rabii revient sur son parcours, ses ambitions et ses perspectives.

ALM: Vous avez pu assurer une médaille et hisser haut le drapeau marocain à Rio aux Jeux olympiques, quel est le secret derrière cette détermination ?

Mohamed Rabii : Je suis content non seulement pour cette belle réalisation, mais surtout pour le fait d’atteindre les demi-finales des Jeux olympiques en battant des boxeurs de grand calibre. C’est quelque chose d’indescriptible.
En plus, j’avais promis aux Marocains de gagner au Brésil, hisser le drapeau national et décrocher une médaille. Maintenant que j’ai tenu ma promesse, je n’ai pas l’intention de m’arrêter.  Je vais offrir le meilleur de moi-même et réaliser d’autres exploits. Qu’importe l’adversaire. Cela ne change rien. Je monterai sur le ring pour le combattre. Le chemin est long et prometteur. Je compte sur les encouragements du public qui m’a soutenu durant mon parcours à Rio.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées lors de vos combats à Rio ?

Les difficultés ne manquent pas, mais j’ai tout laissé derrière moi pour avancer et me faire une place dans la cour des grands.  J’ai continué à travailler d’arrache-pied. J’attendais avec impatience l’opportunité pour me confirmer, j’ai une seule occasion et je ne vais pas la rater.
Les combats n’ont pas été faciles, notamment le premier qui était décisif pour moi afin de me lancer dans l’aventure, mais j’ai su gérer, grâce à Dieu, en offrant à la boxe marocaine la première médaille après 16 ans d’attente.

Quelles ont été vos impressions  après avoir décroché votre première médaille olympique ?

Je me sens bien aujourd’hui surtout en recevant les encouragements de ma famille, des Marocains ainsi que de mon entraîneur et le staff qui étaient derrière moi. J’avais confiance en mes qualités. J’avais un seul objectif devant mes yeux c’est de ne pas sortir bredouille de cette compétition si importante dans la carrière d’un athlète.

Quelles sont vos ambitions après les JO ?

J’espère qu’à partir de maintenant la boxe marocaine sera toujours sur le podium et reviendra sur le devant de la scène internationale après plusieurs années de vaches maigres. Je vais me concentrer sur mes prochains combats. Je ne suis plus comme avant. J’ai acquis beaucoup d’expérience en termes de technique de combat malgré la pression que j’ai subie avant les JO, car cela n’était pas de tout repos surtout après avoir décroché mon premier titre de champion du monde à Doha.
Et je le redis encore une fois, gagner est toujours une grande responsabilité, car il faut continuer à remporter les victoires et les médailles. J’espère continuer à rester debout sur les rings.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *