24 heures

Suspension d’un démissionnaire !

Aussi incompréhensible que cela puisse paraître. Ahmed Essalhi, infirmier major au bloc opératoire central du CHU Ibn Rochd de Casablanca a été suspendu par le Syndicat national de la santé publique affilié à la Fédération démocratique du travail (SNSP/FDT), suite aux révélations qu’il a faites à notre journal ainsi qu’à d’autres journaux à propos des défaillances du SNSP/FDT. Dans un communiqué, le bureau national de ce dernier affirme avoir pris la décision de sanctionner M. Essalhi après avoir tenu une réunion le samedi 28 octobre à Rabat, en attendant que le Conseil national donne suite à « l’affaire ». Seulement voilà, il n’y a pas lieu de s’alarmer, car Ahmed Essalhi avait démissionné le 21 avril 2006 de la SNSP/FDT, en protestation contre l’accord signé par les syndicats de la santé et le gouvernement le 6 avril de l’année courante. Il ne fait donc plus partie du syndicat qui vient de le suspendre !

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux