970x250

Amnesty International salue les efforts du Maroc

Amnesty International salue les efforts du Maroc

Dans un monde marqué par de sérieuses violations des droits humains, "des nouvelles réconfortantes nous parviennent de pays comme le Maroc et la Turquie", a dit Mme Khan, lors d’une conférence de presse tenue, à Londres, pour présenter le rapport annuel de l’AI sur la situation des droits humains dans le monde.
Par ailleurs, la Secrétaire générale d’Amnesty International, a, dans une déclaration à la MAP, souligné que d’importantes avancées ont été réalisées par le Maroc durant les dernières années, citant notamment la mise en place de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) et l’adoption d’un nouveau code de la famille, qu’elle a qualifié de "progressiste". Pour sa part, M. Abdel Salam Sidahmed, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord au sein de l’AI, s’est félicité des pas positifs réalisés par le Royaume, notamment suite à l’adoption du nouveau code de la famille et la mise en place de l’IER.
Il s’agit d’une évolution positive non seulement pour le Maroc mais également pour l’ensemble de la région arabe, a-t-il fait remarquer, soulignant que l’adoption du code de la famille est le fruit de l’action continue menée par les associations de la société civile marocaine et tout particulièrement les organisations féminines. M. Sidahmed a ajouté que le Maroc a toujours été cité comme exemple par Amnesty International, lors de différentes rencontres tenues dans des régions comme le Golfe, affirmant que le défi majeur reste la mise en application du code de la famille, de façon à permettre aux femmes marocaines de prendre conscience des améliorations apportées par le texte.
S’agissant de l’action de l’IER, M. Sidahmed a fait état d’une coopération fructueuse avec cette instance, rappelant, dans ce cadre, que l’AI a eu de multiples rencontres avec les responsables du gouvernement marocain et de l’IER notamment lors de la visite effectuée au Maroc, en début d’année, par une délégation d’Amnesty International. Il a, dans cet ordre d’idées, réitéré la disposition de son organisation à o euvrer davantage pour consolider la coopération avec l’IER, ajoutant que la mise en place de l’Instance est "un pas dans la bonne direction", et qu’elle représente, elle aussi, un modèle pour les pays de la région. "Nous estimons que le Maroc représente un modèle dans ce domaine", a-t-il dit, et que "l’opinion publique arabe est consciente de l’expérience positive
du Maroc". Rappelant que toute expérience similaire à celle de l’IER, peut comporter des insuffisances, M. Abdel Salam Sidahmed, a, toutefois, souligné que celles-ci peuvent être surmontées à travers le dialogue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.