Eau : La coopération africaine comme leitmotiv

Eau : La coopération africaine comme leitmotiv

La stratégie de l’ONEE repose principalement sur l’accompagnement et l’assistance technique au profit des opérateurs africains

L’ONEE a développé au fil des années une expertise solide et un savoir-faire reconnu dans les domaines de l’eau potable et l’assainissement liquide. Il a pu faire valoir et partager son expertise auprès de ses partenaires africains à travers la mise en œuvre de plusieurs projets de coopération.

Depuis son accession au Trône en juillet 1999, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a fait de l’Afrique une priorité stratégique, notamment pour le développement de la coopération dans le domaine de l’accès à l’eau potable et l’amélioration du service de l’assainissement liquide.

En s’inscrivant de manière très forte dans la vision de Sa Majesté le Roi, l’ONEE a construit des relations de partenariat durables et structurées avec plusieurs pays dans le continent. Ces relations s’appuient sur les valeurs de la coopération Sud-Sud, de la solidarité et du développement humain.

La stratégie de l’intervention de l’ONEE en Afrique repose principalement sur l’accompagnement et l’assistance technique au profit des opérateurs de l’eau africains ainsi que le renforcement de leurs capacités techniques et managériales dans l’objectif de leur permettre d’améliorer leurs performances et assumer pleinement leur mission de service public pour garantir l’accès à l’eau potable et l’assainissement à leurs usagers.

Dans cet esprit, l’ONEE, qui a développé au fil des années une expertise solide et un savoir-faire reconnu dans les domaines de l’eau potable et l’assainissement liquide, a pu faire valoir et partager son expertise auprès de ses partenaires africains à travers la mise en œuvre de plusieurs projets de coopération, notamment avec la Mauritanie. «L’Office a obtenu son premier contrat international en Afrique en 2006. En association avec l’entreprise française Société Canal de Provence (SCP), l’ONEE s’est engagé dans un projet de grands travaux en Mauritanie financé par le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) et en vertu duquel l’Office a apporté une assistance technique pour l’alimentation en eau potable de la capitale Nouakchott à partir du fleuve du Sénégal. Ce projet a été achevé et mis en service en octobre 2010. L’ONEE a prouvé à travers ce grand projet la capacité des entreprises publiques marocaines à faire valoir leurs connaissances techniques et opérationnelles auprès des pays africains», expliquent les responsables. En Guinée-Bissau et dans le cadre de la convention de coopération signée lors de la visite royale à Bissau en mai 2015 avec Electricité et Eau de Guinée-Bissau (EAGB), l’ONEE a réalisé des travaux d’installation et de raccordement d’équipements de renforcement de la production d’eau potable au niveau de la capitale Bissau.

Ce projet a permis le renforcement de la production de l’eau potable, l’amélioration de la qualité de l’eau par un système adéquat de désinfection et la sécurisation de l’alimentation en énergie électrique des installations de production d’eau potable. Le projet a consisté en la fourniture et l’assistance technique de la pose de huit groupes électropompes immergés et leurs armoires de commande, huit systèmes de javellisation et huit groupes électrogènes. Grâce à la réalisation de ce projet, le débit d’exploitation des huit forages a doublé, en passant de 650 m3/h à 1.252 m3/h, ce qui a permis d’assurer la desserte en eau potable 24h/24 des quartiers alimentés à partir de ces forages.

Parmi les expérience les plus abouties, il y a également la coopération avec la Société des Eaux de Guinée (SEG). «Dans le cadre des accords de coopération bilatérale entre le Royaume du Maroc et la République de Guinée et suite à la conclusion de la convention cadre de coopération en mars 2014 entre l’ONEE et la SEG signée devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, il a été convenu de promouvoir la coopération bilatérale entre les deux pays et de mener en commun des projets de développement des infrastructures pour améliorer la desserte en eau potable en République de Guinée», précise la même source.

Dans cette perspective, un programme d’urgence a été pris en charge par l’ONEE et dont l’objet consiste principalement à renouveler une conduite au niveau de la ville de Conakry se trouvant dans un état défectueux et perturbant substantiellement la continuité du service public d’alimentation en eau potable dans cette ville.

Distinction continentale

L’ONEE a été élu président de l’Association africaine de l’eau (AAE) pour deux mandats successifs, à savoir 2016-2018 (lors de l’assemblée générale élective tenue le 20 février 2016 à Nairobi) et 2018-2020 (lors de l’Assemblée générale élective tenue le 10 février 2018 à Bamako). L’Association africaine de l’eau est une institution de référence pour l’amélioration des performances des sociétés d’eau et d’assainissement en Afrique.

Elle contribue à influencer les politiques du secteur en Afrique et accompagne ses membres pour la réalisation des objectifs fixés par la communauté internationale en matière d’accès des populations à l’eau potable et aux services d’assainissement. Cette distinction vient récompenser les efforts de l’ONEE qui a su faire valoir son expertise et son savoir-faire auprès des opérateurs de l’eau et de l’assainissement dans le continent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *