Fès : Les ânes et les mulets ont enfin leur hôtel

Fès : Les ânes et les mulets ont enfin leur hôtel

Les équidés ont toujours été au service des habitants de la médina de Fès.

Autrefois logés dans des «Fondouks», la restauration de ces derniers et leur conversion en ateliers et showroom d’artisanat a marginalisé leurs lieux de repos qui sont devenus inconvenables et ne présentant pas les conditions d’hygiène optimales.

Chose qui constituait une menace pour leur santé et donc la pérennité de ce parc animalier. Les propriétaires, de par leurs conditions matérielles, n’ont pas les moyens pour loger leurs animaux dans de bonnes conditions ou pour racheter un autre animal.

C’est ainsi qu’est née l’idée de construire des écuries pour ces animaux. A partir de là une chaîne solidaire composée des autorités locales, du Fondouk américain, de la commune, ainsi que de la fédération nationale du scoutisme s’est formée pour concrétiser ce projet. Se trouvant sur la périphérie proche de la Médina de Fès, le projet se situe à l’embouchure des échanges entre automobiles et animaux. C’est là que commence et finit la médina. Le site est bordé par la rivière Oued Zhoun, en face d’un paysage naturel. Dessiné par l’architecte Meriam Ghandi, l’architecture vient épouser ce site par un simple jeu d’ombres et de lumières apportant fraicheur aux animaux en période d’été.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *