La tutelle le confirme : Aucune invasion de sangliers n’a été enregistrée jusqu’à présent

La tutelle le confirme : Aucune invasion de sangliers n’a été enregistrée jusqu’à présent

Le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts alerte aux fake news relatives à une éventuelle invasion de sangliers à Ifrane et à Sidi Boughababa.

«Le département des eaux et forêts tient à démentir formellement les contenus de ces publications, selon lesquelles plusieurs dizaines de sangliers envahissent quelques villes du Royaume, notamment à Ifrane et Kenitra (Sidi Boughaba). Les investigations menées ont démontré qu’il s’agit de photos et de vidéos tournées en dehors du Maroc», apprend-on dans ce sens.

Le département ministériel indique à cet effet qu’aucun danger lié aux sangliers n’a été enregistré jusqu’à présent et que des mesures préventives seront prises. Il y a lieu de noter que, dans le cadre de sa stratégie de lutte contre les risques du sanglier, le département des eaux et forêts a récemment renforcé les mesures prises pour réguler les effectifs de cette espèce.

Compte tenu de l’état d’urgence sanitaire actuel, l’opérationnalisation des battues sera reprise après le confinement. Toutefois, et conformément aux dispositions du nouvel arrêté n°3-17-19 publié le 5 septembre 2019 fixant les modalités de régulation des effectifs de certains animaux devenus nuisibles, la régulation du sanglier pendant cette période d’urgence sanitaire s’opère moyennant le piégeage. Dans ce cadre le département des eaux et forêts a procédé, au niveau des points noirs de la province de Tiznit, à l’installation de 20 pièges dans les endroits les plus fréquentés par le sanglier. Un programme similaire est en cours et concernera plusieurs points noirs sensibles, tels que Dar Salam à Rabat et Rmilat à Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *