Culture

Whitney Houston n’est plus : Paix de l’âme de la reine de la soul music

© D.R

Mauvaise nouvelle pour les fans de la diva de la pop Whitney Houston ! Cette chanteuse américaine à la voix d’or s’est éteinte samedi 11 février à Los Angeles. C’est à l’âge de 48 ans que la star a quitté le monde d’ici-bas laissant derrière elle un important corpus musical. Surnommée «The Voice» (La Voix), Whitney Houston a dominé la scène musicale américaine dans les années 1980 et 1990. Elle était devenue l’une des plus grandes chanteuses de l’histoire de la musique pop contemporaine. D’ailleurs, la diva a vendu plus de 170 millions d’albums dans le monde entier, avec des chansons mémorables telles que «How Will I Know», «Saving All My Love for You» et «I Will Always Love You». L’icône a remporté ainsi six «Grammys», la plus prestigieuse récompense musicale américaine. Elle a ainsi été considérée l’artiste qui a remporté le plus de récompenses, avec plus de 400 distinctions. Par ailleurs, Whitney Houston a joué plusieurs rôles au cinéma, notamment dans le film «The Bodyguard» et «Waiting to Exhale» en 1992. D’ailleurs, l’annonce du décès brutal de la célèbre chanteuse est intervenue à la veille des 54es Grammy Awards, les «Oscars» de la musique aux Etats-Unis, qui devaient se tenir hier à Los Angeles. Malheureusement, depuis dix ans, Whitney Houston était plus connue pour sa vie personnelle que pour son talent de chanteuse. Ses frasques conjugales sont devenues plus célèbres que ses chansons, et sa dernière tournée a officiellement sonné le glas de sa carrière. A cela s’ajoutent les rumeurs de drogues, de tentatives de désintoxication, de rechutes… Rappelons que la belle et gracieuse chanteuse a exposé les charmes de sa voix lors de la clôture de la 7ème édition duFestival Mawazine organisé en 2008. Lors de ce concert qui a drainé plus de 80.000 spectateurs, elle a chanté son célèbre tube «I Am Every Woman» vêtue d’un caftan marocain. La star a chanté dans la pure tradition gospel et a déclaré «I love my Lord, I’d love to call him Allah» (j’aime mon Seigneur et je voudrais l’appeler Allah).

Articles similaires

Culture

Dans le cadre de la Journée Internationale du livre : L’IC organise la Semana Cervantina 2024

L’Institut Cervantès de Casablanca célèbre la Semana Cervantina 2024 avec différentes activités...

Culture

Ouverte au public du 18 avril au 6 mai 2024: La Fondation BMCI et la galerie 38 lancent «Vogue»

La BMCI, à travers sa Fondation et en partenariat avec la Galerie...

Culture

«Moroccan badass girl» de Hicham Lasri à l’assaut des salles nationales

Il évoque la pauvreté, le chômage et le désespoir de la jeunesse

Culture

«Disciples Escoffier Maroc» : Un rendez-vous gastronomique à Rabat

Organisé autour de la transmission à travers les femmes

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux