Crédit Agricole du Maroc : Une solidité financière confirmée en 2019

Crédit Agricole du Maroc : Une solidité financière confirmée en 2019

L’ensemble des agrégats sont au vert

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc clôture 2019 avec une performance en ligne avec ses objectifs. Les résultats atteints s’inscrivent en continuité des performances exceptionnelles réalisées durant l’exercice précédent. Une confirmation faite par le Groupe dans sa communication financière. L’exercice 2019 a été soldé pour Groupe Crédit Agricole du Maroc par une amélioration de l’ensemble des agrégats financiers de la banque qui ne cesse de renforcer ses moyens pour appuyer sa stratégie commerciale laquelle est axée sur la diversification de l’épargne collectée avec une attention particulière à l’accroissement des comptes à vue. Ces derniers ont atteint à fin 2019 une valeur de l’ordre de 40,5 milliards de dirhams, en amélioration de 8%.

L’encours global des ressources s’est également apprécié au titre de l’exercice 2019 gagnant en une année 6 milliards de dirhams pour atteindre à fin 2019 les 88 milliards de dirhams marquant ainsi une hausse de 7,3% par rapport à une année auparavant. Le Groupe dévoile par ailleurs dans sa communication financière un produit net bancaire en hausse de 3% franchissant ainsi le seuil des 4 milliards de dirhams. Une performance due à la hausse de la marge d’intérêt commerciale et du résultat des opérations de marché.

Crédit Agricole du Maroc fait également ressortir une hausse de 2% de son résultat net part du groupe. Il s’est établi à 636 millions de dirhams à fin 2019. Le résultat net consolidé s’est situé pour sa part autour de 620 millions de dirhams, soit au même niveau que l’exercice précédent. Le Groupe enregistre également une amélioration de son total bilan. L’encours atteint à fin 2019 les 116 milliards de dirhams, en hausse de 8% par rapport à la même période de l’année précédente. S’agissant des crédits distribués par le Groupe dans le cadre de la poursuite des efforts mobilisés par l’ensemble de ses canaux de financement (Banque universelle, Tamwil El Fellah, Fondation ARDI pour le microcrédit et Al Akhdar Bank), l’encours s’est élevé à 88,7 milliards de dirhams, en amélioration de 8% par rapport à une année plus tôt.

Pour ce qui est des créances en souffrance, le taux de couverture est estimé à 71% à fin 2019. Rappelons que Crédit agricole du Maroc a renforcé sa politique de provisionnement pour s’immuniser contre certains risques sectoriels. Le Groupe a ainsi porté son encours de provisions pour risques généraux à environ 1 milliard de dirhams, soit 1,5% de l’encours sain des crédits à la clientèle. L’exercice 2019 a été marqué par ailleurs par un réajustement du plan AFAK 2021 du Groupe. Le Groupe a dans ce sens mis en place une nouvelle vision stratégique “CAP 23”. Ce dispositif a pour objet d’aligner la stratégie du Groupe avec les transformations de son environnement, consolidant, par conséquent, son statut de banque universelle innovante, humaine et engagée au service de l’économie du pays et du monde rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *