970x250

CRT d’Agadir Souss Massa : Rachid Dahmaz ne briguera pas un second mandat

CRT d’Agadir Souss Massa : Rachid Dahmaz ne briguera pas un  second mandat

En 2020, année de Covid-19 et de confinement, plus de 2.000 heures de réunions à distance étaient au compteur du CRT, ainsi que plus de 400 heures pour 2021.

C’est officiel. Rachid Dahmaz qui dirige le Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss Massa depuis janvier 2019, succédant à Guy Marrache, a annoncé son départ imminent après la fin de son mandat de quatre ans, et qui a coïncidé avec une période difficile marquée notamment par la Covid-19 qui a complétement paralysé l’activité touristique au niveau de la deuxième destination touristique du Royaume. L’annonce a été faite par celui-ci vendredi lors d’une rencontre tenue à Agadir pour présenter les réalisations de cette institution qui regroupe les acteurs du tourisme au niveau d’Agadir.

En attendant la prochaine assemblée générale élective, le CRT d’Agadir Souss Massa a effectivement organisé récemment une rencontre sous le thème «Présentation des réalisations et perspectives du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss Massa», marquée par la présentation du rôle du CRT, ses missions et des 4 grands axes du Plan d’action – PAPA (Promotion- Aérien-Produit-Animation), ainsi que les réalisations du CRT 2019-2022.

En effet, lors de cette rencontre, M. Dahmaz a présenté le bilan des actions lancées annuellement par le CRT d’Agadir en partenariat avec ses associés privilégiés et qui sont le Conseil communal d’Agadir, le Conseil régional du Souss-Massa, le Conseil préfectoral d’Agadir Ida Outanane, et l’Officie national marocain du tourisme (ONMT). Ainsi selon M. Dahmaz, le CRT s’est attaqué à la promotion de la destination de Souss-Massa afin de faire connaître les atouts de cette région de rêve à travers quatre volets d’action, qui ont porté sur les campagnes de communication au niveau du marché national et international, les réseaux de vente, la participation aux salons et foires internationaux, et la stratégie digitale.

Ainsi en 2020, année de Covid-19 et de confinement, plus de 2.000 heures de réunions à distance étaient au compteur du CRT, ainsi que plus de 400 heures pour 2021. Ce dernier a également initié le programme de formation au profit du personnel des hôtels, et une prospection de l’équipe «Campus France» juste avant la Covid-19.
Pour ce qui est de l’investissement touristique, le CRT a organisé un atelier portant sur la réflexion stratégique sous le thème «Promotion de l’investissement touristique et problématique du foncier». A cela s’ajoute l’organisation des voyages de presse et au profit des éductours, ainsi qu’une série de workshops et la participation au Salon du tourisme de Tel-Aviv en mars dernier.

Par ailleurs, le CRT a accueilli à Agadir les top managers du Congrès des agences de voyages allemands qui réunira du 1er au 4 décembre à Taghazout plus de 500 agents de voyages, grands tour-opérateurs, et compagnies aériennes.
Pour rappel, à ce jour Khalil Tizniti, président de Decameron Maroc et propriétaire de l’hôtel Tafoukt, est le seul candidat en lice pour présider le CRT, et qui a déjà organisé récemment à Agadir un meeting électoral en présence de 70 professionnels locaux pour appuyer sa candidature à la tête de cette institution.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.