El Jadida accueille la première station solaire privée

El Jadida accueille la première station solaire privée

Elle produira 1,7 GWh d’électricité par an

Cette nouvelle installation rentre dans le cadre de la stratégie fixée par Nestlé, consistant en la réduction de moitié des émissions de CO2 à l’horizon 2030 et en l’atteinte d’un objectif de zéro émission nette d’ici 2050.

L’un des objectifs les plus ambitieux de l’Accord de Paris validé lors de la COP21 à Paris, le 12 décembre 2015, consiste à lutter contre le changement climatique et accélérer et intensifier les actions et les investissements nécessaires à un avenir durable à faible intensité de carbone.
Nestlé Maroc s’est résolument inscrit dans cette démarche puisqu’il a procédé mardi à l’inauguration de la première station solaire privée de la ville d’El Jadida, en présence du ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rebbah.
Installée sur un terrain de 7.000 mètres carrés qui jouxte l’usine de la société, la station solaire exploite quelque 2.600 panneaux photovoltaïques, produit 1,7 GWh d’électricité par an, et élimine l’émission de plus d’un million de kilogrammes de CO2 chaque année.
Cette nouvelle installation rentre dans le cadre de la stratégie fixée par la multinationale suisse, consistant en la réduction de moitié des émissions de CO2 de Nestlé à l’horizon 2030 et en l’atteinte d’un objectif de zéro émission nette d’ici 2050.
El Jadida est ainsi la troisième station solaire installée dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, après les usines de Dubaï et de Jordanie. La station solaire a été construite en collaboration avec Qair, un leader des énergies renouvelables (EnR), et a mobilisé un investissement d’environ 12 millions de dirhams (MDH).
S’exprimant à cette occasion, M. Rebbah a souligné que le Maroc a hissé l’efficacité énergétique au rang de priorité nationale dans tous les secteurs économiques et sociaux, relevant que la station solaire Nestlé d’El Jadida se veut une contribution à la stratégie énergétique nationale qui vise à produire, à l’horizon 2030, plus de 52% de l’électricité du Royaume à partir de ressources renouvelables, dont l’un des objectifs importants est de promouvoir la production propre dans notre tissu industriel.
De son côté, Rémy Ejel, chairman et CEO de Nestlé Moyen-Orient et Afrique du Nord, a déclaré : «Nous remercions les autorités locales pour leur soutien, sans lequel la construction de cette station solaire n’aurait pas été possible», réaffirmant l’engagement de Nestlé à réaliser ses ambitions et à assurer une transition complète vers l’utilisation de 100% d’électricité renouvelable dans tous ses sites dans le monde d’ici 2025. Fondée en 1992, l’usine Nestlé d’El Jadida fabrique les marques Nido et Nescafé, y compris le lait entier en poudre enrichi, le lait de croissance, et le café.

L’usine a obtenu plusieurs certifications internationales en matière de gestion de la sécurité alimentaire, de gestion de la qualité et de l’environnement. Elle a également atteint son objectif de zéro déchet en décharge. D’autres actions en faveur de l’environnement au sein de l’usine incluent une initiative de conversion des combustibles au gaz de pétrole liquéfié. Elle permettra de réduire les émissions de CO2 de plus de 3,7 millions de kilogrammes par an.
L’usine d’El Jadida achète plus de 60.000 tonnes de lait frais par an auprès de plus de 6.000 petites fermes de tailles diverses dans la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *